Princesse Martha Louise: haro sur des conseils contre le coronavirus

AllTheContent

13.3.2020

La princesse Martha Louise et le shaman Durek Verrett au studio de TV2 à Oslo, Norvège, le 16 mai 2019.
Keystone

La fille du roi Harald a révélé sa relation avec un «shaman» en mai dernier. Dans un nouvel entretien, elle fait part de difficultés et prodigue quelques conseils contre le coronavirus…

Depuis qu'elle a officialisé sa relation avec Durek Verrett en mai dernier, la Norvégienne Martha Louise a vu son nom faire les gros titres, souvent associé à la polémique, rappelle «Express UK». À cette époque, de nombreuses voix se sont élevées pour lui demander de renoncer à son titre de princesse, afin de ne pas pouvoir l'utiliser à des fins commerciales. D'autres critiques visaient plutôt à contester les intentions et l'éthique du «shaman» et du «hacker spirituel» qu’elle fréquente et qui compte parmi ses clients des personnalités telles que Gwyneth Paltrow et Antonio Banderas.

La controverse a pris de plus en plus d'ampleur lorsque Durek Verret a publié son livre «Spirit Hacking», dans lequel il affirme, par exemple, que le cancer est «auto-infligé», c’est-à-dire que les malades seraient responsables de leur maladie à cause de leurs pensées. Des déclarations controversées qui n'ont fait qu'augmenter le nombre de détracteurs envers cette histoire d'amour. Martha Louise de Norvège a continué, malgré tout, à vivre sa vie, ignorant les critiques et ripostant contre ceux qui osaient faire des commentaires négatifs sur sa relation: «Ce n'est pas à vous de choisir pour moi ou de me juger. Je ne choisis pas un homme pour satisfaire l'un d'entre vous ou les règles ou les projets que vous avez en tête pour moi».

Il y a quelques semaines, des rumeurs de séparation du couple ont commencé à circuler après un certain temps sans apparition en public et après la mort d'Ari Behn, l'ex-mari de la princesse et père de ses trois filles. Martha Louise de Norvège et Durek Verret ont répondu par des clichés de leurs vacances à Hawaï.

«J'ai même pleuré devant ma copine»

Cette semaine, la princesse norvégienne a confirmé qu'elle est habituée à être au centre de l'actualité, et plus encore lorsqu'il s'agit de questions liées à sa situation sentimentale. «C'est quelque chose que j'ai enduré toute ma vie. Quand j'étais enfant, je ne pouvais pas du tout le supporter. Mais je suis devenu beaucoup plus sereine au fil des ans. Après avoir passé toute ma vie en public, je ne suis plus surprise que les gens veuillent savoir des choses sur moi, et bien que cela puisse paraître étrange, je m'y suis habituée», a-t-elle reconnu lors d'une interview avec «Aftonbladet».

Pour sa part, Durek Verrett a trouvé cela un peu plus difficile, ce qui est compréhensible si l'on considère qu'il est sous les projecteurs depuis moins d'un an. «Je dois être honnête. Quand nous avons commencé à nous fréquenter, j'ai été très surpris. J'ai même pleuré devant ma copine, j'étais couché dans mon lit et je tremblais. Chaque fois que j'ouvrais une porte, il y avait une caméra devant mon visage» a déclaré le «shaman».

Vodka et romarin contre le coronavirus

Toutefois, ces derniers jours n'ont pas été particulièrement calmes pour Martha Louise de Norvège. Son partenaire a partagé plusieurs conseils pour faire face au virus qui fait trembler la planète. Le gourou a fait des suggestions sur la façon de se désinfecter les mains et de stimuler verbalement son système immunitaire, déclarations qui ont provoqué l’ire de la communauté scientifique norvégienne, qui n'a pas hésité à les réfuter et à les discréditer, offrant des recommandations beaucoup plus scientifiques.

Le post recommande de «fabriquer un désinfectant pour les mains qui fonctionne naturellement» et «d’utiliser un vaporisateur foncé». En énumérant les ingrédients, le chaman Durek a affirmé que le produit «devait contenir de la vodka, du romarin et des gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé», rapporte «Express UK».

Scandales aux royaumes: les enfants terribles des têtes couronnées

Retour à la page d'accueil