Actu people

Sandra Bullock perd son père et ses chiens en quelques semaines

CoverMedia

20.10.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Sandra Bullock se remet d'une triple tragédie après avoir perdu ses deux chiens alors qu'elle pleurait encore la mort de son père. Elle a évoqué sa tristesse dans un hommage à Sarah Paulson lors de l’événement Women in Hollywood organisé par le magazine Elle.

Sandra Bullock a abordé la période difficile qu'elle traverse lors de la soirée Elle Women in Hollywood, où elle a été invitée à rendre hommage à Sarah Paulson, avec qui elle a partagé l'affiche de Ocean's 8. Au début de son discours, l'actrice américaine a admis qu'elle avait abandonné son projet d'écrire un hommage enflammé sur son amie après la disparition de son père John, décédé à l'âge de 93 ans, le 18 septembre (18), quelques semaines avant de devoir dire adieu à ses deux chiens.

« J'allais écrire un beau discours sur tout ce que j'aime à propos de Sarah Paulson, a-t-elle commencé. Mais ça fait quelques semaines que c'est un peu la mer**. Mon père est mort, mes deux chiens sont morts. (...) Vous allumez la télévision ou l'ordinateur et vous voyez d'innombrables tragédies et il semble que, plus que jamais, si vous avez un vagin, vous devez également être une battante. Alors je ne me sens pas bien. Donc j'ai décidé, ce soir, de parler de tout ce que je n'aime pas à propos de Sarah. »

En dépit de son préambule, l'actrice oscarisée a fait l'éloge du talent de Sarah Paulson, tant à l'écran que dans la vie, ainsi que de la « bravoure » qu'elle affiche sur le tapis rouge. « Je n'aime pas le fait qu'elle aime si profondément et ouvertement, a continué Sandra Bullock. Et je n'aime pas le fait qu'elle soit aimée si profondément et ouvertement par des gens extraordinaires, parce que cela ne fait que mettre en lumière la nécessité d'être encore meilleur. Je n'aime pas son éthique de travail. Cela me rappelle que je dois travailler plus dur. Je n'aime pas sa joie de vivre et celle d'Holland, et celle qu'elles ont l'une pour l'autre car ça me rappelle que je dois être une meilleure petite amie », a-t-elle ajouté, saluant au passage l'actrice Holland Taylor, la petite-amie de Sarah Paulson.

« Je n'aime pas le fait qu'elle soit le genre de personne qui, après une longue journée à voyager et à faire des essayages, vient s'asseoir dans votre chambre d'hôtel, vous faisant croire qu'elle n'a nulle part où aller, alors qu'elle est pleinement consciente qu'on vous a posé un lapin, car elle ne veut pas que vous soyez seule. Tout comme je n’ai pas aimé les dizaines de roses avec des petits coquelicots blancs (qu'elle a envoyées) quelques heures à peine après que j’ai euthanasié mon chien, dont le nom est justement Poppy (« Coquelicot » en anglais). Donc, si c'est le type de personne que vous voulez avoir comme icône, alors je pense que vous avez bien choisi. »

Ses compliments humoristiques ont été bien reçus par la foule de stars et la principale intéressée a été touchée par ses mots et surtout sa présence, connaissant bien sa réputation de grande casanière. « Le fait que tu sois ici ce soir signifie beaucoup pour moi parce que je sais vraiment à quel point tu détestes quitter ton chez toi. Je sais réellement que c'est un truc énorme pour toi », a-t-elle déclaré.

Sarah Paulson n’était que l’une des nombreuses femmes célébrées par Elle pour leur action décisive à Hollywood : Lady Gaga, Charlize Theron, Keira Knightley et Yara Shahidi faisaient également partie de cette liste.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia