«Kingsman: services secrets»: espionnage et fantaisie

Tout le contenu

5.10.2017 - 09:59

Tout le Contenu

Ce jeudi soir, suivez les traces d’un adolescent rebelle qui s’engage dans une société secrète d’espionnage. Au menu, beaucoup d’action mais également de la rigolade. En regardant «Kingsman: services secrets», mieux vaut être armé de second degré.

Le jeune Eggsy a perdu son père alors qu’il était très jeune. Aujourd’hui adolescent, il mène la vie très dure à sa mère et à son nouveau compagnon. Un jour, alors qu’il est arrêté après une bagarre, il appelle Galahad, un ancien ami de son père. L’homme va proposer à Eggsy de le rejoindre au sein de Kingsman, une organisation secrète d’espionnage. Mais avant de devenir un espion, le jeune garçon va devoir passer une batterie de tests originaux.

Dans «Kingsman: services secrets», Eggsy remarque que n’est pas l’agent 007 qui veut. Si ce film mêle espionnage et action, il est surtout l’occasion de rire à gorge déployée. La bonne humeur est au rendez-vous du début à la fin de ce long-métrage plein d’énergie. On retrouve tout le flegme britannique d’un «James Bond» mais aussi de nombreux gags. Epaulé par Colin Firth, le jeune Taron Egerton est irrésistible en apprenti espion.

«Kingsman: services secrets» est à retrouver ce jeudi 5 octobre 2017 à 21h00 sur M6.

Retour à la page d'accueil

Tout le contenu