Leni Riefenstahl: le destin de la «réalisatrice d'Hitler»

Rivière Virginie

20.6.2018

Elle voulait à tout prix devenir célèbre. C'est alors que Leni Riefenstahl, qui n'a longtemps juré que par la danse, a rencontré le réalisateur Arnold Fanck. Avec lui, elle s'est même rendue jusqu'au Groenland pour tourner un film, le plus cher de l'histoire à l'époque.

Leni Riefenstahl voulait en fait devenir danseuse. Si elle a changé de plan de carrière, c'est à cause d'une blessure au genou et d'Arnold Fanck. À l'époque, cette fille de plombier née en 1902 danse déjà au Deutsches Theater de Berlin, mais des douleurs au genou finiront par avoir raison de sa carrière. En 1925, elle voit au cinéma un film d'Arnold Fanck qui la fascine — c'est alors décidé, elle veut elle aussi faire carrière à l'écran.

À l'époque, Arnold Fanck (1889-1974) fait partie des réalisateurs les plus en vue de la république de Weimar. Sans lui, Leni Riefenstahl aurait eu beaucoup de mal à réussir sa deuxième carrière, au cinéma. Heureusement pour elle, la jeune Berlinoise a pu compter sur lui pour se faire un nom.

Riefenstahl et Fanck – Le duo gagnant du cinéma allemand

Particulièrement abouti, le documentaire d'Arte «Leni Riefenstahl et son mentor» («Eiskalte Leidenschaft - Leni Riefenstahl und Arnold Fanck zwischen Hitler und Hollywood»), réalisé par Annette Baumeister, est consacré à cette relation des plus intéressantes. La chaîne franco-allemande le diffusera ce mercredi 20 juin à 23h. Leni Riefenstahl est connue pour ses films de propagande nazie, dont «Le Triomphe de la volonté», sur le congrès de Nuremberg, dans lequel elle met prodigieusement en scène la foule, l'aigle impérial et les croix gammées.

Cependant, cela n'avait rien à voir avec l'univers d'Arnold Fanck. Il était le spécialiste des films de montagne, tournait dans l'univers inhospitalier des Alpes, filmait des sommets isolés et de violentes avalanches — du grand cinéma avec de nombreuses prises de vue dans la nature. Ce genre, c'était son bébé.

Pour Leni Riefenstahl, Arnold Fanck a également écrit le scénario de «La Montagne sacrée», un film tourné en 1926 — avec Luis Trenker, une véritable star dans le monde de l'alpinisme, dans le premier rôle masculin. C'est dans ce film qu'elle a fait ses premiers pas en tant qu'actrice. Et ce n'était que le début — Leni Riefenstahl et Arnold Fanck ont rapidement fini par s'imposer comme le duo gagnant du cinéma allemand, faisant fureur au box-office avec des films comme «L'Enfer blanc du Piz Palü» (1929) ou «Tempête sur le mont Blanc» (1930).

Leni Riefenstahl a véritablement percé sous le régime nazi

Le documentaire raconte tout cela, montre de nombreux extraits de films et donne la parole à des témoins de l'époque ainsi qu'à des spécialistes comme l'ancien skieur Willi Bogner Jr. et l'alpiniste Reinhold Messner. La réalisatrice Annette Baumeister met toutefois l'accent sur le film «SOS Eisberg». En mai 1932, pour le tournage de ce film, particulièrement coûteux et laborieux, toute l'équipe était partie passer cinq mois au Groenland.

C'est Hollywood, et plus précisément le fondateur des studios Universal, le pionnier du cinéma Carl Laemmle, originaire de la Souabe, qui investira un millions de reichsmarks dans le premier film germano-américain. Le projet de film alors le plus cher de l'histoire est considéré comme risqué. Arnold Fanck joue les fanfarons – mais comme annoncé, il ne tournera les premières scènes depuis un iceberg que dix jours après son arrivée.

Il parviendra à capturer de spectaculaires images d'un glacier duquel se détachent d'énormes morceaux de glace. Mais le tournage est également associé à bon nombre d'anecdotes des plus croustillantes. Ainsi, durant cette période, Arnold Fanck écrira des poèmes d'amour à Leni Riefenstahl et l'actrice aura une aventure avec le caméraman Hans Ertl. Malgré tout, le film finira par voir le jour.

Après «SOS Eisberg», la carrière d'Arnold Fanck finira progressivement par s'essouffler. Leni Riefenstahl, en revanche, ne percera réellement qu'en 1933, avec le début de la dictature nazie. Leni Riefenstahl adore Hitler et met rapidement tout ce qu'Arnold lui a appris au service d'un tout autre genre: il est toujours question de héros, mais dans le respect de la conception idéologique du nouveau dirigeant.

Avec Swisscom TV Air, vous profitez gratuitement de Swisscom TV sur votre ordinateur, votre tablette et votre Smartphone. Ainsi, vous pouvez regarder Swisscom TV, vos enregistrements inclus, où que vous soyez.

Mort d'Hitler: les théories du complot réfutées

Les images du jour

Retour à la page d'accueil