Quand l'olive se refait une coloration

AllTheContent

5.11.2019 - 09:53

Ne vous fiez pas aux couleurs des olives, souvent obtenues grâce à des additifs chimiques.
Source: © RTS

Elles sont noires, lisses et appétissantes. Ce mardi soir, dans «A bon entendeur», vous vous apercevrez que les olives les plus belles ne sont pas forcément les meilleures pour la santé. La faute notamment à la peste des oliviers, qui a fait des ravages en Italie.

Les Suisses en raffolent: l’huile d’olive est très consommée dans notre pays. Mais les citoyens helvétiques sont également friands des olives, particulièrement lorsqu’elles sont noires. Il faut dire que, consommé en apéritif ou cuisinée, ce mets a d’incroyables vertus pour la santé grâce à sa teneur en vitamines E, un antioxydant puissant. Sur nos étals, les olives noires attirent l’œil: lisses et bien mûres, ces olives sont cependant généralement loin d’être ce qu’elles prétendent.

Les fabricants n’hésitent pas à les cueillir alors qu’elles sont encore vertes et à la noircir à l’aide d’additifs comme le gluconate ferreux ou le lactate ferreux. Difficile de se fier aux étiquettes au vocabulaire souvent flou. «A bon entendeur» a enquêté sur ce marché de l’olive noire jusqu’en Italie, où la peste des oliviers a provoqué de nombreux dégâts. Un numéro qui met les pieds dans le plat d’olives et qui montre comment une bactérie a réussi à fragiliser toute l’économie des Pouilles.

«A bon entendeur» est à retrouver ce mardi 5 novembre 2019 à 20h10 sur RTS 1. Avec Swisscom TV Air, vous profitez gratuitement de Swisscom TV sur votre ordinateur, votre tablette et votre Smartphone. Ainsi, vous pouvez regarder Swisscom TV, vos enregistrements inclus, où que vous soyez.

«Passe-moi les jumelles»: Matthieu Fournier en images

Retour à la page d'accueil

AllTheContent