Une justice restaurative qui fonctionne?

AllTheContent

27.3.2020 - 12:26

Décidé à se responsabiliser, François va accepter de passer par la justice restaurative.
Source: © RTS

Ce dimanche soir, le documentaire «Je ne te voyais pas» décrit une nouvelle forme de justice basée sur la réparation du lien et du tissu social. Bien loin de la justice qui punit, celle-ci permet de rapprocher les victimes et les auteurs de faits répréhensibles.

La justice pénale est-elle désuète? La justice qui punit montre en effet parfois ses limites en se focalisant sur l’acte plutôt que sur les désirs réels des victimes, voire des auteurs de faits graves. Dans «Je ne te voyais pas», le réalisateur François Kohler revient sur une nouvelle façon de juger les actes. La justice restaurative encourage victimes et auteurs d’actes délictueux à se rapprocher, à gérer eux-mêmes leurs différends. Une nouvelle forme de justice qui aide les uns et les autres à se libérer de leurs statuts respectifs.

Dans ce film intimiste, le réalisateur ne juge pas, il décrit cette nouvelle façon de se faire justice. Un documentaire émouvant qui montre comment les victimes tentent de se reconstruire en dialoguant avec leurs bourreaux, mais également comment les auteurs d’actes cherchent à se responsabiliser après avoir fait du mal à des hommes et des femmes. Une justice parfois efficace et qui fait baisser la récidive.

«Je ne te voyais pas» est à retrouver ce dimanche 29 mars 2020 à 21h50 sur RTS 2. Avec Swisscom TV Air, vous profitez gratuitement de Swisscom TV sur votre ordinateur, votre tablette et votre Smartphone. Ainsi, vous pouvez regarder Swisscom TV, vos enregistrements inclus, où que vous soyez.

Ces stars sont passées par la case police

Retour à la page d'accueil