Credit Suisse fait un geste envers des clients

vj

13.10.2021 - 10:27

 Le numéro deux bancaire proposera à des investisseurs des conditions particulières, notamment le remboursement des frais, selon l'agence Reuters. Contacté mercredi par AWP, un porte-parole de l'établissement a confirmé l'information, refusant toutefois d'en donner les détails.

vj

13.10.2021 - 10:27

Ein Schaufenster der CS anlaesslich einer Medienkonferenz der Credit Suisse zur lancierung ihres neuen digitalen Angebotes und zukunftweisendes Geschaeftsstellenkonzept am Donnerstag, 10. September 2020 in Zuerich.(KEYSTONE/Urs Flueeler).
Depuis l'éclatement de l'affaire, Credit Suisse doit faire face à des actions en justice intentées par des clients. Les analystes estiment les éventuels coûts liés à ces procédures à deux milliards de dollars. (image d'illustration)
KEYSTONE

«En signe de reconnaissance pour ces importantes relations-clients, nous sommes désormais en mesure d'accorder des conditions spéciales, à commencer par la Suisse», a déclaré le porte-parole de Credit Suisse. Selon ce dernier, la banque aux deux voiles affiche de «bons progrès dans le recouvrement des actifs auprès des débiteurs et par le biais des demandes d'indemnisation aux assurances. «Toutefois, cela nécessitera encore du temps», a-t-il poursuivi.

Citant des sources dites proches du dossier, l'agence Reuters a indiqué que Credit Suisse prévoyait de rembourser les frais aux clients sur une base trimestrielle pour la plupart des produits et services. Les fonds provenant d'autres fournisseurs seraient exclus.

Actions en justice

Début mars, Credit Suisse a entamé la liquidation de quatre fonds de la société britannique d'affacturage en faillite Greensill, représentant un volume total d'environ dix milliards de dollars. Pour l'heure, l'établissement de la Paradeplatz a remboursé aux investisseurs 6,3 milliards de francs. Depuis la suspension des fonds, la banque a récupéré 7 milliards de francs, montant qui comprend les liquidités restantes dans ces véhicules d'investissements.

Depuis l'éclatement de l'affaire, Credit Suisse doit faire face à des actions en justice intentées par des clients. Les analystes estiment les éventuels coûts liés à ces procédures à deux milliards de dollars.

Selon Reuters, Credit Suisse a informé l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) de son intention de renoncer aux frais pour les clients. Alors que cette dernière a engagé une procédure à l'encontre de la banque, la justice zurichoise a ordonné des perquisitions, lesquelles, selon Credit Suisse ne sont pas directement dirigées contre l'établissement.

Credit Suisse a également lancé une enquête en vue de faire toute la lumière sur la débâcle Greensill.

vj