Informatique

Le bénéfice d'Ericsson fait un bond au premier trimestre

afp

21.4.2021 - 09:34

afp

21.4.2021 - 09:34

L'équipementier télécoms suédois Ericsson a publié mercredi un bénéfice en hausse au premier trimestre, porté par le déploiement continu de la 5G, en dépit d'un conflit contractuel avec Samsung qui a amputé ses revenus.

Fin 2020, Ericsson a déposé plainte aux Etats-Unis contre le géant sud-coréen Samsung, qu'il accuse d'avoir violé ses engagements contractuels concernant des licences de brevets. (archives)
ATS

Entre janvier et mars, Ericsson, parmi les pionniers de la 5G, a réalisé un bénéfice net de 3,19 milliards de couronnes (346 millions de francs), en hausse de 48% sur un an, tandis que Factset donnait un consensus à 284 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires est, lui, resté stable sur un an, à 49,78 milliards et le bénéfice opérationnel (EBIT) a grimpé de 22% à 5,26 milliards, a annoncé le groupe dans un communiqué.

«Les ventes de réseaux ont connu une croissance organique de 15%, malgré une baisse des revenus des licences DPI (droits de propriété intellectuelle, ndr)» de 68% sur un an, a commenté le PDG du groupe suédois Börje Ekholm.

Les revenus des licences DPI ont diminué notamment en raison «de l'expiration de contrats en cours de négociation pour leur renouvellement et de la baisse des volumes avec un titulaire de licence».

Fin 2020, Ericsson a déposé plainte aux Etats-Unis contre le géant sud-coréen Samsung, qu'il accuse d'avoir violé ses engagements contractuels concernant des licences de brevets, et avait déjà annoncé anticiper un effet important du litige sur ses revenus à court terme.

Le Suédois avait prévenu que le litige pourrait grever son résultat opérationnel de 1 à 1,5 milliard de couronnes par trimestre à compter du 1er trimestre 2021, notamment à cause de retards sur des revenus liés à des brevets.

Au premier trimestre, la marge brute (hors restructurations), indicateur privilégié de l'équipementier pour mesurer sa rentabilité, a atteint 42,9%, soit une hausse de 3,1 points sur un an.

afp