Tout a commencé avec un héliport sur un promontoire rocheux

Rivière Virginie

26.4.2018

Au début, il n'y avait qu'un hélicoptère, un pilote et un mécanicien. Aujourd'hui, 50 ans plus tard, Air Zermatt est l'une des sociétés d'hélicoptères les plus prospères du monde.

L'histoire commence avec le pionnier de l'hélicoptère Beat H. Perren. À l'époque membre du conseil municipal, il œuvrait pour le bien de son village. Comme la commune de Zermatt, située dans le canton du Valais, était régulièrement touchée par des avalanches et des chutes de pierres, il n'y avait qu'une seule solution pour Beat H. Perren: le village devait mettre en place un système d'assistance durable par les airs.

Un héliport avait alors été aménagé sur un promontoire rocheux situé au nord de Zermatt. C'est de là qu'ont démarré les interventions de sauvetage en hélicoptère les plus spectaculaires des Alpes suisses.

En 1968, l'entreprise d'hélicoptères valaisanne voyait enfin le jour et en 1971, les appareils d'Air Zermatt déposaient leurs premiers sauveteurs aériens sur la paroi nord de l'Eiger. Ces dernières décennies, la procédure a permis de sauver la vie de centaines d'alpinistes en détresse. On peut le dire: c'est grâce à Air Zermatt que le sauvetage en montagne s'est modernisé.

Des missions de sauvetage particulièrement complexes.

Aujourd'hui, Air Zermatt AG emploie environ 65 personnes. Depuis 2001, grâce à son école de pilotage «Alpine Helicopter Services», la société peut assurer elle-même la formation continue de ses propres pilotes ainsi que de pilotes extérieurs. Air Zermatt travaille maintenant avec une flotte de neuf hélicoptères. En plus d'assurer le transport de marchandises et de passagers, ils permettent de réaliser des missions de sauvetage particulièrement complexes.

Forte de ses nombreux développements, la société Air Zermatt a défini de nouvelles normes pour le secteur du sauvetage en montagne. Ainsi, en tant que premiers sauveteurs aériens de la région des Alpes, les médecins urgentistes d'Air Zermatt peuvent déjà administrer du sang du groupe «O négatif» (donneur universel) aux blessés graves au cours de leur transport vers l'hôpital.

«Air Zermatt est devenu une entreprise de services incontournable dans le Haut-Valais. 100'000 heures de vol et plus de 20'000 missions de sauvetage, en voilà des chiffres impressionnants», a déclaré son fondateur Beat H. Perren sur la page d'accueil de la société de sauvetage aérien.

La Suisse en images

Retour à la page d'accueil