Contrefaçons de parfums et des billets de banque dans une voiture

lp, ats

22.7.2021 - 17:30

L'Administration fédérale des douanes (AFD) a saisi des contrefaçons de parfums et des billets de banque (archives).
ATS

Des agents de l'Administration fédérale des douanes (AFD) ont arrêté lundi trois ressortissants roumains à Porrentruy (JU). Ces derniers transportaient dans le coffre de leur voiture des articles de marque contrefaits et des billets de banque de provenance douteuse.

lp, ats

22.7.2021 - 17:30

Les trois individus interpellés, le conducteur de 18 ans ainsi que deux passagers, des compatriotes âgés de 44 et 11 ans, voyageaient en direction de la Roumanie, a indiqué jeudi l'AFD. La marchandise non déclarée a été mise en sûreté et les personnes remises à la Police cantonale jurassienne pour des investigations ultérieures.

Les ressortissants roumains transitaient par la Suisse en provenance de France et se dirigeaient vers la Pologne à bord d’une voiture immatriculée en Pologne et appartenant à une tierce personne. Lors du contrôle de leurs effets personnels, les douaniers ont trouvé une somme d’argent en espèces de plusieurs devises.

Flacons de parfum

Celle-ci comprenait notamment une part importante en euros, pour plusieurs milliers de francs, précise l'AFD dans son communiqué. Par ailleurs, pas moins de 288 flacons de parfum de marque contrefaits, pour un montant estimé à quelques milliers de francs, avaient été dissimulés dans le coffre.

Une contrefaçon d’un sac d’une marque de maroquinerie de luxe a également été découverte. Sans compter des vêtements et des articles de soins corporels. Le conducteur a été sanctionné pour infraction à la loi sur les douanes pour avoir omis de déclarer la marchandise et à la loi sur la TVA.

Les infractions pour l’importation d’articles de marque contrefaits font l’objet d’une procédure. La marchandise a été placée en sûreté. Pour rappel, le contrôle des marchandises, des personnes et des moyens de transport, en fonction de la situation et des risques, fait partie du mandat de l’AFD.