Fausse alerte pour le RAID à Quimper

ATS

28.7.2019 - 06:55

Le RAID est l'unité d'élite de la police française (archives).
Source: KEYSTONE/AP Ministere de l'Interieur – Dicom/FRANCIS PELLIER

Le RAID, l'unité d'élite de la police française, a été mobilisé vendredi à Quimper pour un homme armé retranché dans son appartement. Mais l'opération a tourné court, lorsque la personne s'est présentée au commissariat, inquiète du dispositif policier devant chez lui.

Une dispute a éclaté entre cet homme de 36 ans et un voisin dans un petit immeuble, a indiqué un magistrat du parquet de Quimper. Le ton est monté, à propos semble-t-il d'une prise électrique, et l'homme est allé chercher son fusil. Le voisin s'est alors enfermé chez lui et alerté la police.

«Tout le monde est persuadé que l'individu est retranché chez lui avec une arme à feu. Les services de police bouclent le quartier et il est fait appel au RAID», a poursuivi le magistrat.

Lorsque l'unité d'élite de la police est arrivée sur place, elle a alors appris que l'homme s'était présenté à l'accueil du commissariat, «étonné de la présence de policiers en grand nombre devant chez lui», a ajouté le magistrat, disant ne pas savoir précisément à quel moment le trentenaire est sorti de chez lui, ni comment.

Le suspect a été interpellé dans le commissariat et le RAID a quitté le périmètre devant l'immeuble.

Retour à la page d'accueil

ATS