Allemagne Fillette retrouvée morte: un ex de la maman recherché par la police

Dominik Müller

13.6.2024

Qui a tué Valeriia? Les enquêteurs explorent la piste de deux suspects tandis que la famille est sous protection policière.

La police a découvert le corps de la fillette mardi à Döbeln, en Saxe.
La police a découvert le corps de la fillette mardi à Döbeln, en Saxe.
Keystone/Robert Michael

13.6.2024

Selon «Bild», la famille de Valeriia, la fillette de neuf ans tuée à Döbeln en Saxe, est sous protection policière. La police a toutefois précisé que cette mesure vise à leur sécurité et ne doit pas être interprétée comme une méfiance envers les proches.

Deux jours après la découverte de son corps dans une forêt près de Döbeln, les recherches se poursuivent. Des témoins sont entendus, a déclaré jeudi la procureure générale Ingrid Burghart à divers médias. Selon la police, l'enquête porte sur un homicide. La fillette aurait été victime d'un crime. Il n'y a cependant pas d'indices d'un délit sexuel.

Deux suspects

Jusqu'à présent, la police n'a pas divulgué d'informations sur les éventuels suspects. Néanmoins, d'après «Bild», les enquêteurs ciblent deux hommes : l'ex-petit ami de la mère de Valeriia et un homme d'une cinquantaine d'années qui aurait auparavant harcelé la mère de Valeriia.

L'ex-petit ami se trouverait en République tchèque et aurait contacté la mère le matin de la disparition de Valeriia. Son téléphone portable aurait été connecté à une cellule radio à Döbeln et il aurait été filmé par une caméra de surveillance d'une maison voisine.

Le corps sans vie de Valeriia a été retrouvé mercredi dans une forêt entre le quartier de Mahlitzsch à Rosswein et le quartier de Hermsdorf à Döbeln, dans le district de Saxe centrale.

La fillette de neuf ans avait été vue pour la dernière fois alors qu'elle se rendait à l'école. Un camarade de classe, en retard à l'école ce jour-là, a vu la fillette vers 9h20 devant l'école. Elle y aurait probablement attendu quelqu'un. Les enquêteurs ont suivi cette information et ont fouillé la zone avec des chiens - mais sans succès, a expliqué une porte-parole de la police.