Débit du Rhône toujours élevé Niveau d'alarme et situation particulière maintenus en Valais

zd, ats

22.6.2024 - 12:24

Le Rhône et les cours d'eau latéraux ont entamé leur décrue. Mais une «vigilance accrue est nécessaire», indique samedi l’Organe cantonal de conduite (OCC) valaisan qui maintient le niveau d’alarme ainsi que la situation particulière.

Un pompier surveille le debit du Rhône le samedi 22 juin 2024 entre Sierre et Chippis en Valais. 
Un pompier surveille le debit du Rhône le samedi 22 juin 2024 entre Sierre et Chippis en Valais. 
KEYSTONE

22.6.2024 - 12:24

Pour le Rhône, «le pic de la crue a été atteint après minuit dans la nuit de vendredi à samedi», ajoute-t-on de même source. Un débit de 819 m3 par seconde a par exemple été atteint à 2 heures du matin à Branson. Si le fleuve a entamé sa décrue, «les débits restent très élevés».

Concernant les cours d’eau latéraux, la décrue est «relativement lente» et des orages sont encore attendus dans le courant de la journée, complète l'OCC. Plusieurs débordements et des laves torrentielles ont eu lieu le long de cours d’eau latéraux, comme par exemple dans la région de Zermatt, du Val d’Anniviers ou d’Evolène.

L'OCC appelle la population à limiter les déplacements, ne pas s’approcher des cours d’eau, ne pas stationner sur les ponts et ne pas naviguer sur le Rhône et à l’embouchure du lac Léman. Elle recommande aussi de renoncer à filmer ou photographier les événements et à se conformer strictement aux ordres des autorités.

Pas de train pour Zermatt

Côté ferroviaire, les trains ne circulent plus entre Viège et Zermatt depuis vendredi midi. C'était toujours le cas samedi vers 11h, indique le Mattherhorn Gotthard Bahn sur le réseau social X. La compagnie fera le prochain point à 15h00.

Le trafic ferroviaire a pu reprendre entre Riddes et Ardon à 8 heures. La ligne Lausanne-Brigue avait notamment été interrompue vendredi soir: le niveau du Rhône en aval du pont ferroviaire de Riddes avait atteint une hauteur critique.

Vigilance dans le Chablais vaudois

Dans le Chablais vaudois, le point le plus critique lié à la crue du Rhône a aussi été franchi dans la nuit de vendredi à samedi. Samedi matin, la situation était en passe de se normaliser. La vigilance reste toutefois de mise. Aucun dégât matériel ou humain n'a été signalé.

Le pic au niveau du Rhône a été atteint en fin de soirée avec un débit qui a dépassé les mille mètres/cube/seconde pour atteindre quasiment les 1200m3/s, a indiqué à Keystone-ATS Olivia Cutruzzola, responsable de la cellule communication de l'Etat-major cantonal de conduite du canton de Vaud. Le point d'attention reste toujours la zone de chantier entre le pont de St-Triphon et la rivière la Gryonne, qui arrive dans le Rhône.

zd, ats