Une décision attendue pour le Parquet

ATS

27.9.2018 - 16:58

L'internement ordinaire est la décision qui s'impose, une fois l'internement à vie écarté, selon le procureur général Eric Cottier.
Source: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

L'internement ordinaire est une "décision sans surprise", a réagi jeudi Eric Cottier. Le procureur général du canton de Vaud estime "extrêmement improbable" que Claude D. puisse un jour sortir de prison.

"C'est une décision sans surprise, dès lors que l'internement à vie n'entrait plus en considération", a déclaré le procureur général Eric Cottier, à l'issue de l'audience. A la lecture des considérants du Tribunal fédéral, on comprend que l'internement ordinaire est la décision qui s'impose, une fois l'internement à vie écarté, a-t-il expliqué.

A ses yeux, cela modifie très peu la situation du condamné. Compte tenu de la gravité extrême des infractions, lorsque l'examen d'une éventuelle libération conditionnelle se présentera, celle-ci se fera en tenant compte des expertises réalisées. Dès lors, les perspectives d'un allégement lui paraissent "extrêmement étroites".

Une sortie un jour de prison n'est "pas totalement impossible", mais extrêmement peu vraisemblable. "Il faudrait un nombre extraordinaire de conditions cumulées. Compte tenu des expertises, la réunion de ces conditions me paraît extrêmement improbable", a-t-il ajouté.

L'internement à vie sera-t-il un jour appliqué ? Il me semble qu'on est "presque face à une impossibilité totale" de réunir toutes les conditions d'application du texte", a-t-il dit.

Retour à la page d'accueil

ATS