Plus de 2000 morts du Covid-19 en 24 heures aux Etats-Unis

ATS

20.11.2020

El Paso (Texas)
Keystone / archives

Les Etats-Unis ont enregistré sur 24 heures entre mercredi et jeudi 2239 décès liés au Covid-19, selon l'université Johns-Hopkins. Plus de 200'146 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus y ont été recensés dans le même temps.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché au monde par le virus en valeur absolue. La barre des 2000 morts quotidiens était régulièrement franchie au printemps, au plus fort de la crise sanitaire aux Etats-Unis, mais ne l'avait plus été depuis des mois.

L'épidémie est actuellement en pleine phase "exponentielle" à travers le pays, ont alerté jeudi les centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), demandant aux Américains de ne pas voyager pour les fêtes de Thanksgiving à la fin de la semaine prochaine.

Entre fermeture des écoles à New York et couvre-feu en Californie, de nombreux Etats et grandes villes ont imposé de nouvelles restrictions pour endiguer la progression du virus. Le président élu Joe Biden a cependant écarté la possibilité d'imposer un confinement national une fois installé à la Maison-Blanche le 20 janvier.

Au total, 252'419 morts ont été attribuées au Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, sur quasiment 11,7 millions de cas recensés.

100'000 morts au Mexique

Au Mexique voisin, le virus à couronne a fait plus de 100'000 morts, a indiqué le responsable au sein du gouvernement de la stratégie de lutte contre l'épidémie. Les cas de contamination ont dépassé le million.

Le Mexique est le 4e pays à franchir la barre des 100'000 morts, derrière les Etats-Unis, le Brésil et l'Inde. Il est le onzième pays au monde en nombre de décès pour 100'000 habitants (77), selon les statistiques de l'AFP.

En juin, José Luis Alomia, directeur général de l'épidémiologie du ministère de la santé, avait estimé que, dans un "scénario catastrophique", le pays allait compter 60'000 morts. Mais, après avoir essuyé de vives critiques le responsable s'est abstenu de faire de nouvelles projections.

«Au Mexique, nous avons eu une phase ascendante qui a été retardée, un plateau prolongé et nous sommes à un point où nous ne voyons pas de phase descendante claire. Nous ne savons pas où cela va», a expliqué Malaquias Lopez, épidémiologiste et ancien fonctionnaire du ministère de la santé.

Depuis le premier cas au Mexique le 28 février, le nombre d'infections hebdomadaires dépassait les 50'000 à la 29e semaine de l'épidémie, pour se stabiliser autour de 30'000 à la 38e semaine. Le mois dernier, ils ont cependant rebondi pour atteindre 40'000 durant la première semaine de novembre, selon les chiffres officiels.

Retour à la page d'accueil