Journée d'initiation chez les pompiers genevois

ATS

26.5.2019 - 10:34

La 2e édition de Samedi qui sauve, à Genève, a notamment permis aux participants d'apprendre à réagir en cas d'incendie.
Source: SIS Genève

Le Service d'incendie et de secours (SIS) de la Ville de Genève a organisé samedi une initiation publique aux gestes qui sauvent. Programmée pour la deuxième année consécutive, la manifestation a fait le plein avec 110 visiteurs dans la caserne de Plainpalais.

«Nous ne voulions pas avoir plus de personnes afin de privilégier la qualité des échanges et de la formation», explique le responsable de l'organisation, le sergent Miguel Kupper, interrogé par Keystone-ATS. «Les inscriptions sont parties en quatre jours, contre deux semaines pour la première édition. Le bouche-à-oreille a très bien fonctionné», se réjouit-il.

Cette action, entièrement gratuite et financée par la Ville de Genève, vise à familiariser la population aux bons réflexes en cas d'incendie et lorsqu'une personne fait un malaise cardiaque ou s'étouffe. «Les gens ne sont généralement pas assez formés à ces gestes simples qui peuvent sauver des vies», relève le sergent Kupper.

Selon lui, Genève et la Suisse devraient en faire davantage pour former la population à agir en cas d'urgence vitale. «Cela devrait commencer le plus tôt possible, notamment dans un cadre scolaire. Dans les pays scandinaves, les enfants sont initiés dès 5 ans», explique-t-il.

Vu le succès rencontré par les deux premières journées du Samedi qui sauve, le SIS a d'ores et déjà programmé une troisième édition. Celle-ci aura lieu le 5 octobre prochain.

Retour à la page d'accueil