Lausanne: la galerie, la librairie et les éditions HumuS en deuil

ATS

1.11.2020 - 18:55

Michel Froidevaux avait cofondé les éditions et la galerie HumuS en 1988, au centre-ville de la capitale vaudoise. En 2010, il inaugurait sa librairie érotique attenante (archives).
Source: Galerie HumuS

Le milieu de la culture underground lausannois est en deuil: le responsable de la galerie, de la librairie et des éditions HumuS, Michel Froidevaux, est décédé à l'âge de 68 ans, a annoncé dimanche la Ville. Cet amoureux de la littérature était connu pour mettre en lumière l'érotisme et l'humour au travers des ouvrages qu'il éditait et des expositions qu'il organisait.

Il avait cofondé les éditions et la galerie HumuS en 1988, au centre-ville de la capitale vaudoise. Il a aussi été l'un des moteurs de la création de la Fondation Internationale d'Arts et Littératures Erotiques (F.I.N.A.L.E.), créée en 1996 et ayant pour but d'archiver tout ce qui tourne autour de la création suscitée par le domaine du désir et du plaisir, rappelle la Municipalité.

Son fonds constitué d'écrits, d'oeuvres d'art, d'objets ou de divers supports fait de F.I.N.A.L.E. l'une des plus grandes fondations de ce type dans le monde francophone. En 2010, cet éditeur atypique inaugurait sa librairie érotique.

Figure emblématique du monde lausannois des cultures souterraines et de l'édition, Michel Froidevaux a aussi beaucoup soutenu les jeunes auteurs en lançant notamment un concours de contes érotiques. «L'érotisme est une notion riche et vaste qui ne se laisse pas facilement enfermer. Il faut le traquer au travers de ses multiples facettes», disait volontiers ce docteur en sciences politiques.

Retour à la page d'accueil

ATS