Culture

Le Château de Prangins s'attache aux indiennes

ATS

25.10.2018 - 11:49

Le Musée national suisse, à Prangins (VD), va consacrer dès 2020 un espace permanent aux indiennes. Ces toiles de coton imprimées, qui ont fait fureur aux 17e et 18e siècles, étaient au centre d'une exposition qui a battu des records d'affluence au Château de Prangins.

Plus de 22'000 personnes ont visité l'exposition, qui s'est terminée à la mi-octobre, après 25 semaines d'ouverture. Le public s'est également rué sur le livre de l'exposition, une "razzia" qui a conduit à une rupture de stock, explique jeudi le musée.

Pour l'anecdote, le musée a reçu début août un courrier du président français Emmanuel Macron dans lequel il salue le travail remarquable du catalogue et la "superbe exposition". "Ces cotonnades imprimées avaient été le vecteur, par ce qu'elles représentaient, des idées nouvelles qui annonçaient les mutations de nos sociétés", a-t-il écrit.

L'exposition a rencontré un succès sans précédent pour l'antenne romande du Musée national suisse, inaugurée en 1998. Les pièces phares ont désormais quitté le musée, mais l'exposition pour les familles "Raconte-moi une indienne" reste en place. Elle présente de façon ludique un ensemble de toiles originales.

Retour à la page d'accueil

ATS