Les députés veulent améliorer l'accueil des mineurs non accompagnés

18.10.2019 - 18:50, ATS

La prise en charge des requérants mineurs non accompagnés (RMNA) doit être améliorée à Genève. Le Grand Conseil a voté vendredi une motion qui demande de construire au plus vite un centre d'hébergement prévu à Vernier afin de fermer le foyer de l'Etoile dont les conditions d'accueil sont considérées comme indignes.

Construit dans l'urgence pour répondre à la crise migratoire de 2015, le centre de l'Etoile n'est pas adapté aux RMNA, a reconnu le conseiller d'Etat Mauro Poggia. Le ministre MCG souhaite que la justice se prononce rapidement sur les recours déposés contre le futur centre de Vernier afin de pouvoir démarrer la construction.

Il aura fallu de nombreux rapports, dont un de la Cour des comptes, et une mobilisation populaire pour prendre en compte les besoins de ces enfants, a relevé la députée verte Frédérique Perler, première signataire de la motion acceptée par 48 voix contre 39 et 8 abstentions. Le suicide d'un jeune hébergé à l’Etoile en mars dernier avait suscité une vive émotion.

Petites unités

De nombreux députés ont relevé qu'avant d'être des requérants, ce sont avant tout des jeunes vulnérables. La motion demande de revoir à la baisse la taille du futur centre de Vernier, ce qui a déjà été fait par le Conseil d'Etat. Prévu pour 140 personnes, le foyer accueillera finalement 88 jeunes et huit familles de quatre personnes. Autre demande des motionnaires déjà retenue: la création de petites unités de 10 à 12 personnes.

Dans la foulée de cette motion, le Grand Conseil a refusé un texte de l'UDC qui voulait renoncer à la construction du futur centre d'Aïre. Le parti relayait les craintes de certains riverains de la zone villas où est prévue l'installation du foyer. «Criminaliser les RMNA est contre-productif», a rétorqué Mme Perler. La motion de l'UDC a été refusée par 76 voix contre 18 et 2 abstentions.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles