Suicide des jeunes

Les HUG lancent une campagne de prévention

ATS

9.11.2020 - 13:01

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) lancent une campagne de prévention du suicide des jeunes (archives).
Source: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

«Où que tu sois, on entend ton appel»: ce message est au centre de la nouvelle campagne de prévention du suicide des jeunes lancée par les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Unique en Suisse, l'unité de crise MALATAVIE répond 24 heures sur 24 aux adolescents en détresse.

Les idées noires arrivent n'importe quand, n'importe où, dans la tête d'un jeune, d'autant plus en cette période de crise sanitaire et économique, relèvent lundi les HUG dans un communiqué. L'établissement rappelle qu'en Suisse, le suicide est la principale cause de mortalité chez les 15-24 ans.

Créée en 1996, l'unité de crise MALATAVIE prend en charge les jeunes à risque suicidaire. Elle est centrée sur la ligne Ados 022 372 42 42 qui reçoit plus de 1000 appels par an. Le jeune qui la contacte est mis en relation avec un professionnel, un psychiatre, un psychologue ou un infirmier. Cette ligne peut aussi amener un soutien aux parents qui souffrent quand leur enfant va mal.

Une fresque murale située à Plainpalais constitue le point d'ancrage de cette campagne de prévention. La graffeuse genevoise Amikal, également enseignante d'allemand, a créé une oeuvre qui fait écho au ressenti de jeunes suivis à MALATAVIE. Le site malatavie.ch et les réseaux sociaux sont aussi mobilisés pour cette campagne de prévention.

malatavie.ch

Retour à la page d'accueil

ATS