Médias: La Région Nord vaudois doit couper dans son équipe

ATS

4.4.2020 - 11:29

A l'instar d'autres journaux locaux de la presse vaudoise, La Région Nord vaudois souffre de la crise du coronavirus (archives).
Source: Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La presse locale vaudoise souffre de la crise du coronavirus. C'est le cas de La Région Nord vaudois, basé à Yverdon-les-Bains, qui doit se séparer de quatre collaborateurs ou collaboratrices, dont deux journalistes, à la suite de la chute des revenus publicitaires.

Le journal du Nord vaudois avait déjà nettement baissé sa pagination et sacrifié depuis une semaine les éditions du mardi et du jeudi (tout-ménage). Il doit cette fois réduire son équipe constituée d'une vingtaine de personnes.

Trois employés, dont un journaliste, font l'objet de licenciements économiques, en plus d'un départ volontaire d'une journaliste, a indiqué samedi à Keystone-ATS Philippe Dubath, président du conseil d'administration de La Région, revenant sur une information de 24 heures. Ces licenciements sont prévus pour fin mai et fin juin.

«On ne pouvait pas faire autrement»

«On ne pouvait pas faire autrement», explique-t-il. «Il faut des mesures pour viser la survie du titre, et il faut les prendre vite. On est au début seulement d'une longue période de difficultés. Là, sans soucis supplémentaires, nous sommes capables de tenir jusqu’à fin août». Il se dit «optimiste» pour la suite. «On va se battre». Il n'est pas impossible que des personnes soient réengagées.

Cette restructuration du journal intervient malgré une opération numérique (mois d'avril gratuit et forfait 6 mois pour 50 francs dès le 1er mai), des offres de réabonnements qui ont très bien marché selon M. Dubath et une augmentation importante des avis de la Ville d'Yverdon-les-Bains.

Les images du jour

Retour à la page d'accueil

ATS