Saint-Cergue (VD): un crédit urgent accordé par correspondance

ATS

30.4.2020 - 19:47

Si les Suisses ont l'habitude de voter par correspondance, la décision prise par des conseillers communaux de Saint-Cergue par ce moyen (VD) reste exceptionnelle (photo prétexte).
Source: Keystone/LAURENT GILLIERON

Les conseillers communaux de Saint-Cergue (VD) ont vécu une expérience inédite cette semaine. En urgence et par correspondance, ils ont accepté une demande de crédit de 800'000 francs pour les travaux de rénovation d'une école du village.

Le projet a passé la rampe jeudi par 35 voix pour, 8 contre, 2 abstentions et deux récusations, selon les résultats publiés jeudi sur le site internet de la commune. Les votants ont également accepté de renoncer à un référendum sur ce vote.

Le syndic Pierre Graber se réjouit de ce que le crédit ait passé la rampe. Il s'étonne néanmoins du résultat, pas aussi positif qu'espéré. «S'il s'était agi d'un vote dans un Conseil normal, certains n'auraient pas osé voter contre», estime-t-il.

Recycler une vieille école

Les travaux de rénovation vont pouvoir commencer très prochainement. Le crédit permettra de rénover quatre classes de la vieille école Jean-Jacques Rousseau que la commune est obligée de recycler.

Les élèves qui fréquenteront ces classes auraient dû normalement se rendre au nouveau collège d'Arzier-le Muids. Or la construction de ce dernier est bloquée par un recours au Tribunal fédéral, explique le syndic.

Pas de vote en mars

Le crédit de 800'000 francs aurait dû être validé par le Conseil communal le 24 mars pour que les travaux prévus sur une durée de quatre mois puissent débuter et pour qu'ils soient terminés avant la rentrée de fin août. Or la crise du coronavirus a empêché le vote.

Comme l'a révélé récemment le quotidien La Côte, «la solution du vote par correspondance et sans débat a été proposée par le préfet, puis validée par le Conseil d'Etat», a relevé M.Graber. A sa connaissance, elle est inédite et très positive pour la commune.

Déjà validé

Les 50 conseillers communaux ont reçu une enveloppe de vote à remplir et à retourner à la commune. La question posée était exactement la même que celle qui aurait été posée par oral devant le Conseil communal.

Le projet de rénovation avait d'ores et déjà été validé par une commission. Le délai de remise des bulletins avait été fixé à jeudi midi. Le dépouillement a été effectué dans la foulée.

Retour à la page d'accueil

ATS