Compatibilité Et si notre ordre de naissance influençait notre vie sentimentale ?

Relax

20.6.2024 - 11:35

(ETX Daily Up) – Nous utilisons souvent la psychologie familiale pour comprendre nos relations sentimentales. Des problèmes d'affection liés au père aux traumatismes générationnels, nombreuses sont les théories sur lesquelles nous nous appuyons. Dernièrement, c'est le «birth order theory» qui gagne la sphère de TikTok.

Les aînés de fratrie auraient tendance à vouloir tout diriger dans une relation en raison de leur dynamique familiale.
Les aînés de fratrie auraient tendance à vouloir tout diriger dans une relation en raison de leur dynamique familiale.
Imgorthand / Getty Images

20.6.2024 - 11:35

Et si votre position dans la famille influençait vos choix amoureux? Selon la nouvelle théorie du «birth order theory» (la théorie de l'ordre de naissance en français), qui circule sur TikTok, la manière dont vous êtes positionné dans votre famille impacterait votre personnalité et, par conséquent, votre vie amoureuse en termes de compatibilité – que vous soyez enfant unique, l'aîné, le cadet ou le benjamin.

L'idée que l'ordre de naissance affecte la personnalité remonte aux années 1900. Cette idée a été théorisée par le psychologue autrichien Alfred Adler, qui soutenait que l'endroit où vous vous situez dans l'ordre de naissance peut affecter votre personnalité, vos relations et même votre carrière. Aujourd'hui, les experts sont parvenus avec plus de recherches à déterminer des traits comportementaux selon les ordres de naissances.

Annie Wright, thérapeute matrimoniale et familiale agréée, reconnaît dans les colonnes de Business Insider que «l'ordre de naissance peut influencer les traits de personnalité et la dynamique des relations», y compris les qualités que vous recherchez chez un partenaire. Elle ajoute: «Il y a tellement de variables familiales différentes qui se produisent avec un premier-né par rapport à un plus jeune, y compris l'hypervigilance des parents ou la priorisation des ressources pour le premier-né».

«Modèle»

Parmi les caractéristiques notables, celle que les premiers-nés développent des qualités de leadership et de perfectionnisme en raison de leur rôle de «modèle». Selon Chance Marshall, thérapeute et partenaire fondateur de Self Space, sollicitée par Cosmopolitan UK, «ils peuvent ressentir une pression pour exceller et être des modèles pour leurs jeunes frères et sœurs, ou éprouver du ressentiment et se comporter de manière agressive». Résultat: dans leurs relations amoureuses, les aînés tendent à être organisés et planificateurs, ce qui peut être pratique mais aussi problématique s’ils cherchent constamment à tout contrôler.

Les enfants uniques partageraient également des traits communs avec les aînés, comme supporter les attentes parentales, mais sans la rivalité des frères et sœurs. Ils sont de ce fait moins compétitifs et plus indépendants sentimentalement, car ils ont passé plus de temps seul lors de leur enfance, ou en compagnie d'adultes.

Quant aux enfants du milieu, ils jouent souvent le rôle de médiateur entre leurs frères et sœurs et leurs parents. Parmi leurs traits de personnalité, on retrouverait la diplomatie, l'empathie et le désir d'équité. Toutefois, Chance Marshall avance que «les enfants du milieu peuvent se sentir coincés entre les attentes placées sur l'ainé et la relative liberté du plus jeune». Ils peuvent également chercher l'attention par des moyens comme plaire aux autres ou éviter les conflits au sein du couple.

«Vague massive»

Anne Wright nuance la théorie en soulignant que l'on ne peut «pas parler en absolu que ce soit en parlant de qui vous êtes à cause de votre signe astrologique ou de qui vous êtes à cause de votre ordre de naissance».

Chance Marshall observe que la résurgence de la théorie de l'ordre de naissance fait partie d'une «'vague massive' visant à pathologiser à outrance les expériences humaines de tous les jours». Il ajoute: «Bien qu'il soit essentiel de reconnaître et d'examiner les raisons pour lesquelles nous sommes comme nous sommes, nous pouvons réduire des émotions, des personnalités, des psychés et des dynamiques relationnelles complexes à de simples troubles ou théories. En transformant des problèmes ordinaires en diagnostics ou en «catégories», nous risquons de simplifier à l'extrême les complexités de la psyché humaine et de décourager par inadvertance l'autoréflexion et le développement personnel».

Ainsi, même si la théorie de l'ordre de naissance peut être un moyen amusant de tester votre compatibilité avec un partenaire potentiel, il est important de ne pas s'y fier entièrement pour planifier votre vie amoureuse.

Relax