Le saviez-vous?

Votre téléphone pourrait vous sauver la vie 

Valérie Passello

28.1.2021

Tous les mobiles possèdent une fonctionnalité permettant aux secours d'accéder à des données essentielles sur un patient pris en charge en urgence, sans avoir à déverrouiller l'appareil. Encore faut-il que la fiche médicale soit complétée par le détenteur du téléphone.  

Il suffit de quelques manipulations toutes simples pour que les secours aient rapidement accès à des informations qui pourraient être vitales. 
KEYSTONE

Un homme s'absente de chez lui quelques minutes pour aller chercher du pain. Il n'emporte que ses clés, son téléphone et un peu de monnaie. Soudain, il s'écroule en pleine rue, victime d'un arrêt cardiaque. À leur arrivée sur place, les sauveteurs ne connaissent ni son identité, ni ses éventuelles pathologies. Impossible de contacter sa famille, car son portable est verrouillé.  

Avec une fiche médicale d'urgence complétée sur son téléphone, le malheureux pourrait néanmoins rendre un fier service aux secours. Si ce n'est pas directement au moment d'apporter les premiers soins, qui doivent «aller très vite», relève le service communication de l'Alliance suisse des samaritains, cela peut être à l'arrivée à l'hôpital.

Les smartphones, tant iPhone qu'Androïd, donnent tous cette possibilité à leurs propriétaires. 

Sur iPhone:

  • Ouvrez l'application «Santé»
  • Sélectionnez «Fiche médicale» au bas de l'écran 
  • Sélectionnez «Créer une fiche médicale»
  • Remplissez les champs disponibles
  • Il est aussi possible de remplir la fiche médicale sous «Paramètres»

Dans la fiche médicale, le détenteur du mobile peut indiquer ses nom et prénom, les maladies dont il souffre et quelle est sa médication le cas échéant. Il peut aussi noter son âge, son poids, sa taille, son groupe sanguin et signaler ses éventuelles allergies. Il est aussi possible de mentionner le numéro d'une personne à contacter en cas d'urgence. 

Sur Android:

  • Dans «Contacts» cliquez sur votre photo
  • Complétez «Informations médicales»
  • Complétez «Contacts d'urgence»
  • Dans certains cas, les champs à compléter se trouvent sous «Sécurité et écran de verrouillage»

Dès lors, il suffit aux secouristes ou au personnel médical d'allumer le téléphone, sans avoir à le déverrouiller, pour trouver les informations sous l'onglet «Urgences», qui s'affiche automatiquement. 

Des applis utiles

Bien sûr, pour autant que l'on soit en état de les consulter, il existe aussi des tas d'applications qui peuvent s'avérer très utiles lorsque l'on a besoin d'aide. 

Mise à jour en 2019, celle de la Rega permet non seulement d'alerter la centrale d'intervention, mais aussi d'envoyer des messages-test, de partager sa position avec la Rega et avec ses contacts d'urgence, ainsi que de surveiller une activité.

Partout en Suisse, mais également à l'étranger, l'application retteMi.ch indique quels sont les numéros d'urgence à composer en cas de besoin. Comme pour l'appli de la Rega, la géolocalisation permet aux secours d'arriver le plus rapidement possible sur le lieu de l'accident. Elle fonctionne dans plus de 190 pays. En cas d'appel depuis l'étranger, elle va composer le numéro d'urgence valide du pays où l'utilisateur se trouve. 

Pour les Vaudois, l’application Urgences Vaud, elle, indique en temps réel le taux d’occupation des centres d’urgences du canton. Différentes couleurs aident les utilisateurs à s'y retrouver. 

Et la liste n'est pas exhaustive. Pour rester en sécurité et réagir efficacement en cas de problème, le téléphone portable peut ainsi devenir un allié de taille. 

Retour à la page d'accueil