Recherche en éducation Les enseignants injustes favorisent le populisme chez les ados

ceel

17.6.2024 - 09:42

Un traitement injuste de la part d'un enseignant favorise les attitudes populistes chez les adolescents. Des chercheurs ont interrogé plus de 3000 adolescents âgés de 12 à 18 ans dans des écoles des environs du lac de Constance en Allemagne, Suisse et Autriche.

Les jeunes tendent à devenir plus populistes lorsqu'ils sont traités de manière injuste par leurs enseignants, selon une étude (image symbolique).
Les jeunes tendent à devenir plus populistes lorsqu'ils sont traités de manière injuste par leurs enseignants, selon une étude (image symbolique).
ATS

17.6.2024 - 09:42

En revanche, la manière dont les adolescents sont entourés par leur propre cercle d'amis semble beaucoup moins importante. La qualité de la relation avec les parents ne semble pas non plus jouer un rôle majeur sur ce point, avance l'étude parue dans la revue spécialisée «Perspectives on Politics» – la première, selon elle, à se consacrer aux facteurs favorisant les attitudes populistes, par exemple sous la forme d'une pensée en noir et blanc, sans nuance, chez les adolescents.

Réceptivité aux idées populistes

L'étude a également révélé que les filles et les adolescents des écoles qualifiant pour les études universitaires ont en moyenne moins souvent manifesté des attitudes populistes. En revanche, les adolescents issus de l'immigration et ceux issus de familles aisées étaient plus touchés. De plus, ceux qui ont fait très tôt l'expérience d'être défavorisés sont encore plus enclins à penser en noir et blanc par la suite.

«Notre étude montre très clairement que l'adolescence est une phase déterminante pour la réceptivité aux idées populistes», a déclaré Julia Weiss de l'institut allemand Leibniz pour les sciences sociales, citée dans un communiqué. «Le populisme prospère lorsque les gens ont le sentiment d'avoir peu voix au chapitre, qu'ils ressentent de l'injustice et qu'ils perçoivent un manque de volonté ou une incapacité parmi ceux qui ont le pouvoir de répondre aux plaintes individuelles et sociales».

ceel