Des images impressionnantes

Bienvenue à bord: premières photos d'une épave vieille de 400 ans

tsch

5.10.2018

Avec la découverte début septembre d’une épave de navire datant du 16e siècle, le Portugal est fier de nous présenter sa trouvaille archéologique la plus importante depuis plus de 20 ans. Voici les premières photos de cette découverte étonnante.

«La découverte de la décennie», c’est le nom donné par le chef de projet Jorge Freire à la trouvaille faite par son équipe à l’embouchure du Tage début septembre: au large de Cascais, une petite ville située près de Lisbonne, des archéologues ont découvert l’épave d’un navire vieux de 400 ans. Les experts ont vite compris qu’il s'agissait d’un navire qui avait emprunté la route des épices vers l’Inde. Entre-temps, ils ont pu examiner de plus près les vestiges bien conservés.

«Nous ne connaissons pas encore le nom du navire, mais il s'agit d’un navire portugais de la fin du 16e ou du début du 17e siècle», cite le quotidien britannique «The Guardian». D’après les armoiries découvertes sur les canons en bronze, les experts estiment que le navire de type Nao a coulé entre 1575 et 1625. Le navire transportait également de la porcelaine chinoise de la période Wanli, qui a duré de 1573 à 1619.

Le navire de type Nao, un style très prisé par les Espagnols et les Portugais, aurait pu ressembler à ceci.
Getty Images

Pourquoi cette découverte est-elle si spéciale?

«Cette découverte nous en dit long sur l’histoire et l’identité maritime de Cascais», se réjouit Freire. «C’est une découverte remarquable, dont la grandeur réside avant tout dans ce que l’épave et les objets qui s’y trouvent peuvent nous raconter sur le plan culturel». Outre du poivre, le navire transportait également des cauris, moyen de paiement par excellence pour le commerce des esclaves. Tous les objets trouvés à bord sont actuellement inspectés par le gouvernement portugais.

En 1994, les restes d’un navire Nao avaient déjà été retrouvés à l’embouchure  du Tage. Spécialisé dans le commerce des épices, tout comme le navire retrouvé récemment, le «Nossa Senhora dos Mártires» a coulé en 1606. Il a été récupéré entre 1996 et 2001.

Le navire de Tito devient un musée

Un drone au-dessus de l'Arctique: de magnifiques images glacées

Retour à la page d'accueil