Initiative sur le tabac

Alain Berset veut une mise en oeuvre aussi rapide que possible

gd, ats

13.2.2022 - 17:53

L'initiative sur le tabac doit être mise en oeuvre aussi rapidement que possible, a indiqué dimanche le ministre de la santé Alain Berset devant les médias. Tout le processus législatif doit toutefois encore se faire. Une mise en oeuvre cette année est impossible.

Bundesrat Alain Berset aeussert sich zu den Eidgenoessischen Abstimmungsergebnissen, am Sonntag, 13. Februar 2022, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schneider)
Alain Berset le 13 février 2022. 
KEYSTONE/Peter Schneider

gd, ats

13.2.2022 - 17:53

Le peuple a jugé la protection des jeunes face au tabac insuffisante et voulu la renforcer, a analysé le conseiller fédéral. Le contre-projet n'a pas été jugé suffisant. Il faut maintenant trouver une solution pour appliquer l'interdiction de la publicité, partout où elle est visible des jeunes, comme voulue par l'initiative.

La mise en oeuvre du texte doit survenir aussi rapidement que possible, a poursuivi Alain Berset. Mais un projet de loi doit encore être développé, mis en consultation et discuté au Parlement. La loi adoptée à l'issue des débats sera soumise au référendum facultatif. Une entrée en vigueur dans l'année est impossible.

Ce sera aussi l'occasion de discuter à nouveau de la ratification par la Suisse de la convention de l'OMS pour la lutte contre le tabac, que Berne a signée, a-t-il encore pointé. Une bonne coordination doit se faire autour de ces deux objets, ainsi que de l'entrée en vigueur de la future loi sur le tabac adoptée par le Parlement en guise de contre-projet à l'initiative.

gd, ats