Masque obligatoire dès vendredi à Fribourg

ATS

26.8.2020 - 10:31

Le port du masque deviendra obligatoire dès vendredi dans les supermarchés et les commerces fribourgeois pour contenir la propagation de la pandémie de Covid-19 (archives).
Source: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le canton de Fribourg rend à son tour obligatoire le port du masque dès 12 ans dans les supermarchés et les commerces, dès vendredi. A l'instar d'autres, il est confronté à une hausse jugée impressionnante du nombre de contaminations depuis quelques jours.

«La situation était prévisible avec la reprise des activités après les vacances», a relevé mercredi à Granges-Paccot (FR) la présidente du gouvernement Anne-Claude Demierre. Selon la ministre de la santé, «la marge de manoeuvre est limitée pour casser la chaîne de transmission du virus: masques, traçages et mises en quarantaine.»

La magistrate a lancé un appel au respect. «Le port du masque s'inscrit dans un esprit de solidarité», a-t-elle insisté. «La mesure risque bien de durer quelques mois», a ajouté le conseiller d'Etat Maurice Ropraz, en charge de la sécurité, dans l'attente d'un vaccin ou d'un traitement.

«C'est le bon moment», a complété Maurice Ropraz. Combiné avec des conditions climatiques potentiellement plus favorables au virus, l’automne risque en effet de fournir un terrain propice à la propagation. Les mesures pourraient être renforcées si la situation sanitaire venait encore à se dégrader.

Serveurs masqués

Pour les lieux de consommation comme la restauration, les manifestations avec service, les bars et les discothèques, seul le personnel de service est concerné par le port obligatoire du masque. Sur le plan du contrôle, «l'idée consistera à favoriser les bonnes pratiques», a dit Philippe Allain, commandant de la Police cantonale.

Dans le détail, le nombre hebdomadaire de personnes testées positives a grimpé de 30 à fin juin à 132 la semaine dernière. Et cette semaine, il en est déjà à 28. «Certains jours, le canton de Fribourg a compté jusqu'à 10% des cas en Suisse, alors qu'il ne représente que 3,5% de sa population», a constaté Maurice Ropraz.

Hausse impressionnante

La hausse de l'incidence est impressionnante, a noté Thomas Plattner, médecin canton par intérim. Elle provient de réunions comme les fêtes privées, ou dans les discothèques et les clubs sportifs. Le brassage a augmenté, avec un risque de transmission accru aux personnes plus âgées, notamment celles qui sont vulnérables.

«Nous souhaitons éviter tout nouveau confinement aux conséquences sociales et économiques incalculables», a ajouté Maurice Ropraz. Le canton présente 2106 situations de quarantaines, individuelles et collectives, dont une concernant une école hôtelière et touchant près de 500 personnes en Gruyère.

Rentrée scolaire

Pour l'heure, le canton compte 56 cas pour 100'000 habitants, tout proche de la limite de 60 fixée par le Conseil fédéral. La rentrée scolaire se déroule ce jeudi, avec près de 47'000 élèves. Le message est que le recours étendu au masque est dans «l'intérêt de tout le monde», a expliqué Carl-Alex Ridoré, préfet de la Sarine.

«On donne là un signal, impliquant un changement de culture», a précisé le préfet, en référence à la prochaine reprise des championnats de hockey sur glace et de football. Fribourg est le septième canton à rendre le masque obligatoire dans les magasins. Les autres sont Neuchâtel, Jura, Genève, Vaud, Bâle et Zurich.

Retour à la page d'accueil

ATS