Élu procureur général, Stefan Blättler succède à Michael Lauber

kd, ats

29.9.2021 - 09:11

kd, ats

29.9.2021 - 09:11

Après des mois de recherche, le Ministère public de la Confédération a enfin son chef. L'Assemblée fédérale a élu mercredi Stefan Blättler procureur général de la Confédération par 206 voix sur 208 bulletins valables. Il reprend le poste laissé par Michael Lauber.

AVIS --- ZU STEFAN BLAETTLER, BUNDESANWALT UND POLIZEIKOMMANDANT DER KANTONSPOLIZEI BERN, STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES NEUES PORTRAET ZUR VERFUEGUNG. WEITERE BILDER FINDEN SIE AUF visual.keystone-sda.ch --- Stefan Blaettler, Kommandant der Kantonspolizei Bern und Leiter der Bundesanwaltschaft, portraetiert am 9. September 2021 in der Polizeiwache Waisenhaus in Bern. (KEYSTONE/Christian Beutler)
Stefan Blättler, le nouveau procureur général de la Confédération, est l'actuel commandant de la police cantonale bernoise (archives).
KEYSTONE

L'Assemblée fédérale a suivi la recommandation de sa commission judiciaire en élisant Stefan Blättler, actuel commandant de la police cantonale bernoise. A l'issue d'une procédure d'évaluation externe et de deux séries d'auditions, Stefan Blättler est apparu comme celui qui présentait toutes les qualités requises pour le poste, selon la commission.

La commission a dû s'y reprendre à trois fois pour trouver la perle rare qui devra apaiser le Ministère public de la Confédération en eaux troubles depuis de longs mois. Agé de 62 ans, membre d'aucun parti, Stefan Blättler aura le temps d'accomplir sa tâche. Le Parlement vient d'augmenter la limite d'âge du procureur général à 68 ans.

Le nouveau procureur général de la Confédération possède une longue expérience en matière de poursuite pénale et de solides compétences de direction, selon la commission. L'évaluation externe a en outre confirmé qu'il disposait des qualités personnelles nécessaires pour prendre la direction du Ministère public de la Confédération.

Titulaire d'un doctorat en droit de l'Université de Neuchâtel, Stefan Blättler dirige depuis 2006 la police cantonale de Berne. Parallèlement, il donne des cours à l'Institut de droit pénal et de criminologie de l'Université de Berne. Celui qui aurait dû reprendre la tête de l'Institut suisse de police s'il n'avait pas été choisi pour le MPC parle couramment allemand, français, italien et anglais.

L'élection de Stefan Blättler met fin à une longue recherche pour trouver le successeur de Michael Lauber, parti en août 2020. Celui-ci a présenté sa démission après des mois de critiques sur la conduite de ses fonctions et sur des incohérences présumées dans les enquêtes sur la procédure concernant la Fédération internationale de football (FIFA).



kd, ats