Protection des animaux

Une Suisse sans foie gras?

ATS

17.9.2018 - 15:38

Le foie gras ne pourra être autorisé que s'il ne provient pas d'oies gavées, estime Alain Berset (image symbolique).
Source: KEYSTONE/AP/BOB EDME

Les Suisses privés de foie gras? Selon le président de la Confédération Alain Berset, un tel scénario n'est pas exclu si les initiatives agricoles, soumises au peuple le 23 septembre, sont acceptées.

L'initiative pour les aliments équitables exige que les produits importés respectent les mêmes normes que les produits suisses. Comme le gavage des oies est interdit en Suisse, le foie gras devrait également l'être si le texte était accepté, a indiqué le président de la Confédération lors de l'heure des questions en réponse à la Vaudoise Isabelle Moret (PLR).

Le foie gras pourrait toutefois être autorisé s'il ne provenait pas d'oies gavées, précise encore Alain Berset. Et d'ajouter que la mise en oeuvre de l'initiative dépendrait au final de la manière dont elle sera traduite par le Parlement.

Ce n'est pas la première fois que les parlementaires empoignent ce sujet. En novembre 2017, les sénateurs avaient déjà balayé une motion du National exigeant l'interdiction des importations de produits d'animaux ayant subi de mauvais traitements. Le texte visait tout particulièrement le foie gras, les cuisses de grenouille et les produits de pelleterie.

Retour à la page d'accueil

ATS