Y-a-t-il menace de pénurie alimentaire? 

twei

27.2.2020 - 15:20

Par crainte du coronavirus, beaucoup en Suisse font des provisions en masse. (Image symbole)
Keystone

En raison de la propagation continue du Coronavirus, de nombreux Suisses achètent des provisions en masse pour se constituer des réserves. Certaines chaînes de supermarché rencontrent des problèmes insoupçonnés.

Que ce soit en Chine, en Allemagne ou en Suisse, les cas de coronavirus se multiplient partout et un nombre croissant de personnes redoutent une propagation encore plus fulgurante de la maladie.

Cette inquiétude pousse les Suisses à faire toujours plus fréquemment des provisions en masse pour se préparer à une situation de crise imminente et faire le plein de l’essentiel. Comme le rapporte le «Tagesanzeiger», de plus en plus de supermarchés se retrouvent avec des étagères vides dans les rayons conserves.

«Les derniers chiffres montrent une augmentation de la demande pour les biens de consommation courante, tant sur Le Shop que dans les supermarchés», a déclaré le porte-parole de Migros, Marcel Schlatter.

Les boîtes de conserve, les œufs, le fromage et les aliments pour bébés sont particulièrement demandés. Il est conseillé de se constituer une ration d’urgence, a déclaré au «Tagesanzeiger» Regula Rutz, directrice Cantons et communication auprès de l’Office fédéral pour l’approvisionnement économique du pays.

Regula Rutz a veillé également à rassurer: «Pour l’instant, on ne peut pas parler de pénurie alimentaire. Les denrées alimentaires et les aliments pour animaux sont encore disponibles de manière suffisante».

Cellule de crise chez Migros

Néanmoins, l’ampleur des achats en raison de la panique s’est déjà fait sentir dans les grandes chaînes de supermarchés. «Le commerce de détail connaît des pics saisonniers ou des schémas de demande liés à des événements pour certains produits, mais la situation actuelle particulière était difficile à prévoir», a expliqué Nordal Cavadini, spécialiste du commerce.

Afin de pouvoir réagir aux éventuelles pénuries malgré la situation délicate, Migros a déjà mis en place une cellule de crise. Cela devrait garantir des approvisionnements de base, comme l’a expliqué Marcel Schlatter.

Cependant, la demande n’est pas seulement élevée dans le commerce de détail, la vente en ligne rapporte également que les commandes ont bondi. Selon «Blick», le temps d’attente pour un kit de ration d’urgence du fournisseur «sichersatt.ch» est déjà de quatre semaines.

«Actuellement, nous avons 20 fois plus de demandes que d’habitude. Nous n’avions encore jamais eu autant de commandes à la fois. Nous sommes littéralement dépassés», a confirmé le directeur général Reto Schätti.

Le kit contenant un mois de nourriture pour une personne se vend actuellement particulièrement bien. Pour 320 francs, vous avez onze boîtes de conserve et barres alimentaires. Grâce au carnet de recettes qui y est joint, les ingrédients peuvent être combinés pour obtenir un menu savoureux. Les boîtes contiennent, par exemple, du riz pour risotto et du bouillon de légumes.

Les images du jour

Retour à la page d'accueil