Conseils

Comment entretenir notre manteau ou cape en laine?

CoverMedia

26.10.2020 - 00:00

Les capes en laine sont très tendance cet automne.
Source: Covermedia

Le manteau de laine, ou la cape de la même matière noble, est notre compagnon de l’automne, et même de l’hiver. Et pour que se vie se prolonge sans souci, il faut l’entretenir avec soin.

Un manteau, ou une cape, en laine réclame de l’entretien pour durer plus d’une saison. Cela ne veut pas dire que cela soit compliqué de le faire, mais juste qu’il faut y penser et suivre la bonne méthode. Pour cela, il faudra déterminer quel est le type de laine dont est fait votre vêtement.

Ainsi, à côté de la laine mérinos qui est la plus fréquemment utilisée, d’autres laines, aux origines différentes peuvent aussi servir pour les manteaux. Le mohair – qui a pour origine une chèvre –, l’angora – une laine qui est faite à partir de lapin angora (de plus en plus rare, cependant) –, l’alpaga – qui arrive des Andes et de ses lamas – ou le cachemire – dont l’origine se situe au Cachemire qui héberge une race de chèvres au poil particulier –, n’auront pas les mêmes besoins, les mêmes traitements.

La manière dont est tissé le manteau est aussi à prendre compte pour son entretien.

Toutes ses indications sont portées sur l’étiquette, que vous lirez donc soigneusement, et qui compteront pour le grand nettoyage.

Mais avant toute chose, il convient de respecter certaines règles. La base de l’entretien, comme pour les pulls, est de ne pas porter le même plusieurs jours d’affilée, votre manteau ou votre cape réclame du repos, bien pendu sur un cintre large et rembourré. Évidemment, on ne met pas un manteau humide dans un placard, on attend qu’il soit sec (mais il ne sèche pas près d’une source de chaleur comme un radiateur).

Au quotidien, on évite de le froisser, de remplir les poches, et on le brosse avec une brosse spéciale. Pour retirer la poussière et les poils de chats, on utilise aussi une brosse dédiée.

Gardez en tête qu’on ne laisse pas une tache s’éterniser sur un manteau: on la nettoie le plus vite possible, éventuellement avec un produit spécial (aérosol antitache). Une tache sèche (comme la boue) sera brossée. Les autres seront tamponnées avec un tissu propre, de l’eau tiède et du savon. Pour le rinçage, on utilise un autre tissu, propre lui aussi, avec de l’eau tiède. On utilise une serviette éponge pour absorber le surplus d’eau, et l’on fait sécher sur un cintre, toujours loin d’une source de chaleur (comme pour les pulls).

Quand vient le temps du nettoyage sérieux, soit qu’il y ait un besoin urgent, soit que l’on prépare l’automne en nettoyant à la fin de l’hiver, on se rend généralement dans un pressing à sec, (et de qualité). Il existe désormais des chaines de pressing, ou des artisans particuliers, qui travaillent avec de produits moins polluants, ce sont celles que l’on privilégie, car en plus de l’environnement, cela protège aussi votre manteau.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia