Mode & Beauté

Soleil de septembre: protégez-vous!

CoverMedia

24.9.2018 - 13:10

Source: Covermedia

Fin de l'été ne rime pas avec fin de la crème solaire ! Une experte de la peau a expliqué à WENN/Cover Media comment bien se protéger cet automne.

Beaucoup de gens aiment prendre leurs vacances à la fin de l'été, après tout, tout est moins cher une fois que les enfants sont de retour à l’école !

Nous nous sommes entretenus avec Charlotte Vohtz, de Green People et elle nous a expliqué comment garder notre peau à l'abri du danger en septembre.

Tout d'abord, quelle quantité de crème solaire devrions-nous appliquer avant de nous prélasser au soleil ?

« Les crèmes solaires sont généralement testées à un niveau d'application de 2,0 mg par cm² de peau. Cela équivaut à environ 30 g pour couvrir la totalité d'un corps d'adulte. Si une quantité inférieure est appliquée, vous n'obtiendrez pas le niveau de protection indiqué sur le flacon, a-t-elle expliqué. Un moyen facile de se souvenir de la quantité de crème solaire à appliquer est d'utiliser une quantité équivalente à celle d'un verre à liqueur pour tout le corps, la même chose à chaque nouvelle application. Si vous appliquez uniquement de la crème solaire sur certaines zones du corps, par exemple les bras exposés, utilisez une quantité de la taille d'une grosse pièce (environ 3 g) pour chaque bras ou, pour les jambes exposées, utilisez deux fois cette quantité. Votre visage et votre cou auront besoin de 3 g de crème solaire.

Ensuite, il faut bien choisir son indice de protection. L'experte souligne qu’il est important de savoir que le FPS d’une crème solaire indique uniquement le niveau de protection contre le rayonnement UVB, il ne vous dit rien sur la protection qu’elle offre contre les rayons UVA, eux aussi dangereux.

« Le problème avec les produits offrant des niveaux de SPF très élevés est que, même s’ils offrent une excellente protection contre le rayonnement UVB, il est peu probable qu’ils offrent les mêmes niveaux élevés de protection contre les rayons UVA, a-t-elle déclaré. Cela signifie que si la peau ne montre pas de signes visibles de dommages causés par les rayons UV, ne rougit pas et ne brûle pas, le rayonnement UVA peut toujours la traverser. Cela cause des dommages à long terme sur les cellules vivantes de la peau dans les couches plus profondes de l'épiderme et représente environ 90% des signes de vieillissement prématuré. »

10 conseils pour entretenir ses cheveux et son bronzage après les vacances:

Retour à la page d'accueil

CoverMedia