«Vulkahn», «Robbery»... Cinq «Klassiker» restés dans la légende

ATS

1.4.2023 - 08:00

Rivalité du football allemand depuis de longues années, le Klassiker entre le Bayern et Dortmund a marqué l'histoire des deux clubs dominateurs de la Bundesliga (et au-delà par moments) depuis la fin des années 2000.

Gardien du Bayern Munich de 1994 à 2008, Oliver Kahn a pris part à de nombreux «Klassiker».
Gardien du Bayern Munich de 1994 à 2008, Oliver Kahn a pris part à de nombreux «Klassiker».
KEYSTONE

1.4.2023 - 08:00

Octobre 2022: Modeste réveille le «VulKahn» en tribune

Contrarié par trois matches nuls et une défaite entre la fin août et la mi-septembre, le Bayern Munich se déplace dans la Ruhr en octobre 2022, occupant seulement la troisième place de Bundesliga.

Les Munichois dominent les débats pendant plus d'une heure de jeu, grâce à des buts de Leon Goretzka et Leroy Sané, mais dilapident en une vingtaine de minutes cette avance pour concéder le match nul, l'égalisation étant arrachée par Anthony Modeste à la 95e.

En tribune, le président du directoire du Bayern Oliver Kahn explose en frappant de rage la balustrade en plexiglas devant lui après avoir glissé de son siège. Le réveil du «VulKahn» (le volcan en allemand).

Août 2019: la dernière défaite du Bayern

Face à son meilleur ennemi, le Bayern reste sur huit victoires et un match nul toutes compétitions confondues. La dernière défaite en date remonte au 3 août 2019. Pour lancer la saison 2019/20, Munich et Dortmund se retrouvent au Signal Iduna Park pour la Supercoupe d'Allemagne, que le BVB sous les ordres de Lucien Favre remporte 2-0 grâce à Paco Alcacer et Jadon Sancho.

«Ca peut être notre année», espère alors Sancho, mais le Bayern survole la Bundesliga avec 13 points d'avance en fin de saison sur Dortmund et les deux Klassiker remportés.

Mai 2013: la consécration de «Robbery» à Wembley

Pour la finale de la Ligue des champions 2013, le Bayern et le Borussia ont rendez-vous à Londres dans le mythique stade de Wembley pour la seule finale 100% allemande de l'histoire de la C1.

Alors que les deux équipes sont à égalité 1-1, Ilkay Gündogan répondant sur penalty pour le Borussia à Mario Mandzuki, Arjen Robben inscrit le but de la victoire.

Sur une passe du talon de Franck Ribéry, l'international néerlandais récupère la balle dans la surface au milieu de trois défenseurs de Dortmund, marque et entre dans la légende bavaroise. La consécration du duo «Robbery» formé par le Français et le Néerlandais.

Avril/mai 2012: le doublé de Dortmund

En avril 2012, Dortmund occupe la tête de la Bundesliga, avec trois points d'avance sur le rival Munichois alors que le Klassiker arrive à la 30e journée. Lewandowski pour sa dernière saison avec le BVB inscrit le but de la victoire (1-0), Robben manquant un penalty. Un succès décisif dans la quête du dernier titre du Borussia.

Six semaines plus tard, en finale de Coupe d'Allemagne, le champion d'Allemagne 2012 remporte la finale contre le Bayern, avec un triplé de Lewandowski.

Avril 1999: Kahn dans tous ses états

Jambe droite tendue vers l'adversaire, mâchoire fermée: Oliver Kahn se distingue dans ce Klassiker à Dortmund par un geste agressif face à l'attaquant vaudois Stéphane Chapuisat.

Dans le même match, après un contact dans un duel aérien, il essaie de mordre Heiko Herrlich à la gorge. Et le gardien munichois sauve le match nul pour le Bayern (2-2), en arrêtant un penalty de Lars Ricken.

ATS