Bundesliga

L’Union Berlin mène la meute derrière le Bayern

AFP

25.1.2023

Vainqueur sur la pelouse du Werder Brême (2-1) mercredi soir, l'Union Berlin a pris la place de chef de file de la meute de cinq équipes derrière le Bayern Munich, avec un embouteillage créé par les deux nuls munichois en 2023.

IMAGO

AFP

25.1.2023

Avec 36 points, le Bayern a vu son avance se réduire sur ses concurrents directs à l'issue des matches aller, avec seulement trois longueurs d'avance sur l'Union Berlin, quatre sur Leipzig (32), et cinq sur un trio emmené par Francfort devant Dortmund et Fribourg (31).

Équipe surprise en début de saison, l'Union Berlin avait un peu disparu des radars avant la trêve hivernale de deux mois, rallongée en raison de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Mais au prix de deux victoires en 2023 contre Hoffeheim (3-1) et à Brême (2-1), revoilà les hommes d'Urs Fischer à la deuxième place du classement.

Pour le choc de cette 17e journée, l'Eintracht Francfort et Fribourg se sont neutralisés et ont partagé les points sur la pelouse de Fribourg (1-1).

Passeur décisif samedi pour la victoire de l'Eintracht contre Schalke, l'international français et vice-champion du monde Randal Kolo Muani a ouvert le score pour Francfort en fin de première période, d'une frappe à l'entrée de la surface adverse, imparable pour le gardien de Fribourg.

Il a ainsi inscrit son sixième but de la saison, alors qu'il compte également 11 passes décisives. Mais Fribourg, qui s'est créé le plus d'occasions, est revenu au score assez rapidement en seconde période, par l'international allemand champion du monde 2014, Matthias Ginter.

«Je pense que l'on était un peu meilleur et que l'on aurait mérité la victoire. Mais on peut aussi se contenter de ce match nul», a commenté Lucas Höler, l'avant-centre de Fribourg, au micro de l'un des diffuseurs, Sky, après la rencontre.

Dortmund au forceps

Dominateurs, les joueurs de Christian Streich n'ont pas su trouver le but de Francfort, qui était privé de son habituel gardien titulaire, Kevin Trapp, absent en raison d'un rhume.

Pour l'Eintracht, un autre choc se profile dès samedi après-midi à l'Allianz Arena de Munich, avec un véritable test face à des Munichois à la peine sur les deux premiers matches depuis la reprise.

Loin d'être impérial, le Borussia Dortmund a une nouvelle fois dû s'arracher pour l'emporter au forceps mercredi en début de soirée sur la pelouse de Mayence (2-1).

Après avoir péniblement battu Augsbourg dimanche (4-3) sur sa pelouse du Westfalenstdion, les hommes d'Edin Terzic, sans leur attaquant anglais Jude Bellingham, suspendu pour accumulation de cartons jaunes, ont été tout aussi poussifs pour signer un deuxième succès en 2023 en Bundesliga.

Le Borussia l'a emporté grâce à un but de Giovanni Reyna dans la troisième des cinq minutes de temps additionnel, sur un corner de Julian Brandt dévié par Sébastien Haller pour Reyna.

«Je pense que ce sont les victoires les plus fortes en émotions. En ce moment, on doit travailler dur pour chercher les victoires dans les minutes après la 90e minute», a souffle le milieu de terrain du Borussia Julian Brandt, sur Sky. Avec ces six points pris, Dortmund a refait près de la moitié de ses neuf points de retard sur les Munichois avant la trêve hivernale.


Bundesliga : résultats et classement