Mondial - Groupe D Malgré ses stars, la France nage en eaux troubles

wi, ats

11.11.2022 - 10:03

Tenante du titre, la France arrive au Qatar avec de nombreuses incertitudes. Les blessures privent les Bleus de leur axe du milieu de terrain Kanté – Pogba, déterminant lors de la campagne de Russie en 2018.

Brillant avec l’AC Milan, Olivier Giroud a validé son billet pour le Qatar.
Brillant avec l’AC Milan, Olivier Giroud a validé son billet pour le Qatar.
Keystone

wi, ats

11.11.2022 - 10:03

Les hommes de Didier Deschamps doivent donc se méfier de ce groupe D, dans lequel ils seront opposés au Danemark et à l'Australie – qu'ils avaient déjà rencontrés il y a quatre ans -, ainsi qu'à la Tunisie. Les récents résultats des Français, ainsi que le niveau de jeu affiché, sont à même d'inquiéter les supporters.

Pas du même calibre

L'Australie n'est a priori pas du même calibre. Elle ne dispose pas de grandes individualités. Mais c'est souvent une équipe compacte, difficile à bouger, qui est à l'aise dans les duels. Les Bleus sont avertis. Ensuite, ils devront se mesurer au Danemark, un adversaire redoutable, demi-finaliste de l'Euro 2021 après avoir souvent enthousiasmé les observateurs par sa jouerie verticale et dynamique.

En Ligue des nations, les Danois restent même sur deux victoires contre les champions du monde en titre. Le danger est donc clairement identifié avec des éléments comme Christian Eriksen (Manchester United), Pierre-Emile Hojbjerg (Tottenham) ou Mikkel Damsgaard (Brentford).

Du talent en attaque

Malgré les forfaits, la France ne s'avance pas sans munitions. Son attaque reste ainsi redoutable, avec évidemment le Ballon d'Or Karim Benzema (Real Madrid/absent en Russie) et aussi Kylian Mbappé (PSG), qui avait été l'un des artisans du triomphe en 2018.

Même s'il est un peu en retrait depuis plusieurs mois, Antoine Griezmann (Atlético Madrid) est aussi à même de décider un match. En défense, Raphaël Varane (Manchester United) sera finalement disponible après avoir craint un forfait.

Les Bleus finiront avec l'opposition contre la Tunisie. Jusqu'ici, en cinq participations, les Aigles de Carthage n'ont jamais réussi à émerger du premier tour. Il leur sera sans doute difficile d'y parvenir au Qatar. Leurs espoirs reposeront sur Wahbi Khazri (Montpellier). Deux joueurs connus en Suisse devraient figurer dans la sélection, à savoir Mohamed Dräger (Lucerne) et Sayfallah Ltaief (Bâle).

wi, ats