Un exploit sénégalais, comme en 2002 ?

11.6.2018

Le groupe H de la Coupe du monde 2018 réunit trois des plus fines gâchettes de la planète, sur lesquelles reposent bien des espoirs. Reste désormais à savoir qui de Robert Lewandowski (Pologne), Radamel Falcao (Colombie) ou Sadio Mané (Sénégal) sera le buteur le plus en vue de la poule qui comprend également un Japon a priori un ton en-dessous.

Les Polonais prient pour que Lewandowski ne soit pas trop perturbé par sa situation personnelle à Munich qui est un peu floue. Entre rumeurs, envies de départ, critiques durant le printemps pour ne pas avoir été décisif en Ligue des champions, l'avant-centre du Bayern n'est peut-être pas dans les meilleures conditions pour ce Mondial.

Mais Lewandowski, meilleur buteur des éliminatoires de la zone Europe (16 réalisations en 10 matches), a "ça" dans le sang et le sélectionneur Adam Nawalka a fait en sorte de bâtir l'équipe autour de lui.

Pour terminer en tête du groupe, les Polonais seront certainement à la lutte avec la Colombie de Falcao, quart-de-finaliste en 2014 (élimination aux tirs au but par le Brésil). Les Cafeteros, portés également par un autre Munichois, James Rodriguez, ont pris goût aux hauteurs et comptent bien imposer en Russie leur jeu si caractéristique à base de passes très courtes.

Le Sénégal noue quant à lui une histoire très compliquée avec la Coupe du monde. Les Lions de la Terranga échouent presque toujours lors des qualifications déjà et ce Mondial 2018 ne sera que leur deuxième après l'édition de 2002. Mais quelle édition, puisque les Sénégalais s'étaient hissés jusqu'en quart de finale après avoir notamment battu la France (championne du monde et d'Europe en titre) lors de la phase de poules.

Au Japon, l'heure est à la prudence après les événements du printemps qui ont conduit au limogeage du sélectionneur Vahid Halilhodzic. L'équipe semble bien moins cohérente qu'elle n'avait pu l'être par le passé et il incombe désormais au Japonais Akira Nishino, dont l'expérience internationale est quasi nulle, de redonner corps au groupe nippon.

Retour à la page d'accueil