Yann Sommer «Sur le moment, ça fait mal»

en, ats

6.11.2022 - 11:53

Blessé à la cheville gauche le 18 octobre en Coupe d'Allemagne, Yann Sommer s'est confié à Blick dans une longue interview. «Je pense que ça se présente bien pour la Coupe du monde», lâche-t-il.

La cheville gauche de Yann Sommer va mieux.
La cheville gauche de Yann Sommer va mieux.
KEYSTONE

en, ats

6.11.2022 - 11:53

«Même si je suis prudent dans mes pronostics et mes déclarations», explique notamment le portier de l'équipe de Suisse et du Borussia Mönchengladbach.

Sa cheville va «beaucoup mieux», souligne-t-il. «Nous verrons au jour comment elle réagit», poursuit Yann Sommer, qui ne sait pas s'il sera en mesure de tenir sa place mardi en Bundesliga à Bochum. «Parfois, j'ai du liquide qui s'accumule à nouveau dans ma cheville après un effort. D'autres fois, tout va bien», précise-t-il.

«On ne peut jamais dire comment les choses vont évoluer. Mais je pars du principe que cela ne durera pas trop longtemps», estime encore le natif de Morges, qui se soumet pour l'heure à de nombreux soins «tout en essayant en même temps d'augmenter l'intensité de mon entraînement.»

«Sur le moment, ça fait mal»

Yann Sommer, qui peut désormais marcher normalement, est revenu sur les sentiments qui l'ont animé lorsqu'il s'est blessé. «Sur le moment, ça fait mal. On pense surtout à soigner la blessure. Les réflexions sur la Coupe du monde viennent après coup», lâche-t-il, alors que la Suisse entamera son Mondial le 24 novembre face au Cameroun.

«Lorsque j'attendais mon IRM, j'ai bien sûr espéré que le résultat soit le plus positif possible. Quand le diagnostic de déchirure des ligaments est tombé, on s'est très vite reconcentré sur l'évacuation de l'eau de l'articulation. Permettre à l'enflure de diminuer pour commencer la rééducation dès que possible», détaille-t-il.

en, ats