Euro 2024 «Nous avons étudié le jeu de la Suisse» - la Hongrie prévient

ats

14.6.2024 - 19:43

C’est une équipe de Hongrie qui regorge de confiance que la Suisse défiera samedi à Cologne. «Elle n’a cessé de grandir au fil des mois», affirme son sélectionneur italien Marco Rossi.

Marco Rossi, le sélectionneur italien de la Hongrie
Marco Rossi, le sélectionneur italien de la Hongrie
KEYSTONE

14.6.2024 - 19:43

«Notre premier but est d’apporter de la joie et du bonheur à nos supporters, dit-il. Nous y étions parvenus il y a trois ans même si nous n’étions pas sortis de la phase de poules.» A la lutte avec le Portugal, la France et l’Allemagne, les Hongrois avaient échoué sur le fil.

Cette année, au sortir d'une série vertueuse de 14 matches sans défaite, ils espèrent un autre destin dans un groupe plus abordable. «Mais la Suisse est une équipe très forte. Très solide en défense. Parfaitement armée en ligne médiane avec Granit Xhaka. Et percutante en attaque, souligne le technicien italien. Nous avons étudié son jeu. Mes joueurs savent ce qu’ils doivent faire demain sur le terrain. La pression sur leurs épaules sera très grande. Mais je veux croire qu’ils sauront comment l’évacuer.»

Cette confiance presque sans limite, on la retrouve dans les propos de Loïc Nego. Né à Paris il y a 33 ans et international hongrois depuis l’automne 2020, le défenseur du Havre lâche tout simplement qu’il «veut aller au bout dans cet Euro». «La Suisse impose un immense respect en raison de ses résultats depuis dix ans et en raison de la présence dans ses rangs de grands joueurs, dit-il. Mais nous avons également des atouts. Nous avons beaucoup travaillé sur nos forces, sur ce que nous devons faire pour gagner ce premier match.»

ats