Les pronos de notre rédac' «Plus logique de parier sur un cuisant échec de la Nati à l'Euro»

blue Sport

12.6.2024

Qui de l'Angleterre, l'Allemagne, pays hôte, la France voire la Suisse remportera l'Euro 2024, qui débute dans deux jours du côté de Munich ? La rédaction de blue Sport s'est mouillée et vous donne ses pronostics.

Qui remportera le trophée Henri-Delaunay ?
Qui remportera le trophée Henri-Delaunay ?
KEYSTONE

blue Sport

12.6.2024

 

Journaliste TV

Michaël Bugnon

Le vainqueur : l'Angleterre (en finale contre le Portugal)

La belle surprise : l'Autriche

Le parcours de la Nati : quarts

Le meilleur buteur : Romelu Lukaku (Belgique)

«À l'image de leurs amis hockeyeurs, les footballeurs suisses vont nous surprendre. Après une phase de groupe certes difficile, la Suisse battra la Croatie en huitièmes avant de tomber en quarts face au futur vainqueur, l'Angleterre. Avec Bellingham, Kane et Cie, les «Three Lions» vont engloutir tout le monde. Même si la Belgique n'ira pas très loin, Romelu Lukaku écrasera tout sur son passage dans le faible groupe E et sera le meilleur buteur. Enfin, l'Autriche va étonner, devancer les Pays-Bas et même faire trembler la France pour la première place du groupe. L'Autriche sera en quarts.»


 

Producteur / Journaliste TV

Daniel Burkhalter

Le vainqueur : l'Angleterre (en finale contre l'Allemagne)

La belle surprise : l'Ukraine

Le parcours de la Nati : huitièmes

Le meilleur buteur : Harry Kane (Angleterre)

«Cette fois, ce sera l'année de l'Angleterre, et de son buteur vedette Harry Kane. L'attaquant du Bayern sort d'une saison record en Bavière, même si elle n'a débouché sur aucun trophée. Fêter un tout premier titre en carrière serait une juste récompense pour «King Harry», mais aussi pour tous ces «Lions» qui tournent autour du sacre depuis quelques années. Avec une génération exceptionnelle enfin à maturité, l'Angleterre est clairement favorite. Et notre Nati alors ? Elle s'arrêtera - comme d'habitude, me direz-vous - en huitièmes. Et comme en 2006, déjà en Allemagne, c'est la surprise ukrainienne qui nous barrera la route.»


 

Journaliste web

Nicolas Larchevêque

Le vainqueur : la France (en finale contre l'Angleterre)

La belle surprise : la Hongrie

Le parcours de la Nati : huitièmes

Le meilleur buteur : Kylian Mbappé (France)

«Malgré un début d'année mi-figue mi-raisin, la France ne faillira pas durant cet Euro, contrairement à 2021. Pour atteindre les sommets, les Bleus, qui battront en finale l'Angleterre et son Harry Kane toujours maudit en matière de titre, pourront compter sur un grand Kylian Mbappé, libéré d'un poids depuis sa signature au Real Madrid. Pour sa part, l'équipe de Suisse, qui peine à convaincre depuis quelques mois, ne réussira pas un nouveau «miracle de Bucarest». La troupe à Murat Yakin ne dépassera pas le stade des huitièmes de finale, après s'être difficilement extirpée de son groupe. Dans celui-ci, d'ailleurs, la Hongrie parviendra également à poursuivre sa route, aux côtés de l'Allemagne et de la Nati, et constituera l'une des surprises de cette cuvée 2024.»


 

Producteur / Journaliste TV

Laurent Morel

Le vainqueur : l'Angleterre (en finale contre l'Allemagne)

La belle surprise : la Hongrie

Le parcours de la Nati : huitièmes

Le meilleur buteur : Kylian Mbappé (France)

«Avec son effectif de feu, l'Angleterre parviendra enfin à décrocher une couronne. À domicile, l'Allemagne présentera également un jeu attrayant, mais se fera finalement surprendre. Troisième favorite logique, la France commettra trop de petites erreurs pour aller au bout. La Hongrie, après un match nul contre la Suisse en ouverture, va réussir une belle compétition derrière son leader Dominik Szoboszlai. En se rappelant aux plus belles heures du football magyar de Ferenc Puskás, ils atteindront les quarts de finale, passant tout près d'un exploit majuscule contre les Anglais. Enfin, la Suisse n'a malheureusement plus les moyens de réussir un exploit majuscule. Les protégés de Murat Yakin parviendront certes à arracher une place en huitièmes grâce à un classement parmi les meilleurs troisièmes de groupe, mais ils verront leur rêve prendre fin dès le premier match à élimination directe. Cruel, comme d'habitude.»


Euro 2024 : quels sont les favoris de Philippe Senderos, Guillaume Hoarau et Cie ?

Euro 2024 : quels sont les favoris de Philippe Senderos, Guillaume Hoarau et Cie ?

Nos consultants blue Sport nous donnent leur favori pour l'Euro 2024.

11.06.2024


 

Journaliste TV

Daniel Romano

Le vainqueur : le Portugal (en finale contre la France)

La belle surprise : le Portugal, parce que personne n'y croit vraiment

Le parcours de la Nati : huitièmes

Le meilleur buteur : Harry Kane (Angleterre)

«J'avais deviné le nom du champion d'Europe il y a 3 ans. À l'époque, personne n'attendait l'Italie malgré sa formidable série d'invincibilité. Cette fois-ci, je n'imagine pas de surprise : la France, l'Angleterre, le Portugal sont un cran au-dessus. Le champion d'Europe figure forcément parmi ces 3 pays. Quant à la Suisse, je lui demande simplement de me faire vivre les mêmes émotions qu'en 2021. Si tu donnes tout, alors on te pardonnera plus facilement une élimination, comme contre l'Espagne. Si tu joues comme au Qatar – notamment contre le Portugal – alors la pilule passera forcément moins bien. Bon Euro à tous, et que le meilleur gagne.»


 

Journaliste TV

Alizée Liechti

Le vainqueur : la France

La belle surprise : l'Ukraine

Le parcours de la Nati : huitièmes

Le meilleur buteur : Kylian Mbappé (France)

«Dans une finale électrisante, la France s'imposera face à l'Angleterre. Et qui d'autre que Kylian Mbappé, avec son éclatante détermination et son talent, pour dominer les classements en tant que meilleur buteur ? L'Ukraine brisera les pronostics en atteignant les quarts de finale, propulsée par un groupe favorable. Enfin, l'équipe de Suisse, malgré le leadership de Granit Xhaka et le retour de Breel Embolo en attaque, verra son chemin s'arrêter en huitièmes de finale. Après avoir terminé bonne 2ème de son groupe derrière l'Allemagne, elle tombera face à l'Italie en huitièmes de finale.»


 

Rédacteur en chef

Alex Burkhalter

Le vainqueur : l'Angleterre (en finale contre l'Espagne)

La belle surprise : l'Espagne

Le parcours de la Nati : huitièmes

Le meilleur buteur : Jude Bellingham (Angleterre)

«L'Angleterre va remporter (enfin) le titre. Cette génération talentueuse est mûr pour aller jusqu'au bout. En finale, je verrai bien les Anglais affronter l’Espagne. Personne n'attend vraiment les Ibères à ce stade de la compétition. Ils n'auront donc pas de pression. Jude Bellingham va finir meilleur joueur et meilleur buteur de la compétition. Il a prouvé, cette saison en club, qu'il sait se montrer décisif dans les matchs importants. En ce qui concerne la Nati, j'ai le sentiment que cela peut être tout ou rien. Un Euro réussi serait une qualif pour les quarts, et le minimum syndical un huitième. Reste à sortir du groupe. Si l'Allemagne, impressionnante en amical contre la France, semble hors de portée, la Hongrie et surtout l'Ecosse sont des adversaires largement prenables pour la Suisse.»


 

Journaliste TV

Nicolas Emmenegger

Le vainqueur : l'Allemagne (en finale contre l'Angleterre)

La belle surprise : l'Ukraine

Le parcours de la Nati : joker !

Le meilleur buteur : Harry Kane (Angleterre)

«Avec l'équipe de Suisse, tout sera possible en Allemagne, d'une piteuse élimination en phase de groupe à un titre continental. Le Portugal en 2016 ou la Côte d'Ivoire lors de la CAN cet hiver ont démontré qu'avec une certaine réussite dès les huitièmes de finale il est possible d'aller au bout sans briller. Pourquoi pas un tel parcours pour la Suisse ? Au vu des qualifications et des récentes prestations, il est cependant aujourd'hui plus logique de parier sur un cuisant échec que sur un retour triomphal à la mi-juillet.»


 

Producteur / Journaliste TV

Johan Tachet

Le vainqueur : l'Allemagne (en finale contre le Portugal)

La belle surprise : la Turquie

Le parcours de la Nati : huitièmes

Le meilleur buteur : Romelu Lukaku (Belgique)

«L'Allemagne part dans le même état d'esprit que la France en 1998, en étant critiquée par tout un peuple avant le tournoi à la maison. Mais Julian Nagelsmann est arrivé, il va créer une unité et permettre à son pays de remporter la compétition contre le Portugal en finale. Avec sa nouvelle génération prometteuse et dans un groupe abordable, la Turquie créera elle l'exploit. Nous pourrons nous estimer heureux avec une défaite «honorable» de la Nati en 8es de finale contre l’Espagne. Enfin, Romelu Lukaku, avec la Belgique, aura la possibilité de scorer une pétée de buts dans un groupe « faible».»


 

Journaliste web

Clara Francey

Le vainqueur : l'Angleterre (en finale contre la France)

La belle surprise : la Hongrie

Le parcours de la Suisse : huitièmes

Le meilleur buteur : Cristiano Ronaldo (Portugal)

«Bien qu'elle ait raté sa répétition générale face à l'Islande (0-1), l'Angleterre va remporter l'Euro 2024 et ainsi succéder à l'Italie, contre laquelle elle s'était inclinée en finale quatre, ou plutôt trois, ans plus tôt. En finale contre l'autre grand favori de la compétition, la France, les Three Lions mettront fin à l'interminable malédiction qui les frappe depuis près de 60 ans, eux qui n'ont gagné aucun titre depuis la Coupe du monde 1966. Si Harry Kane remportera donc enfin le premier trophée de sa carrière, à 30 ans, c'est un autre capitaine, l'inusable Cristiano Ronaldo, qui terminera meilleur buteur de la compétition. Quant à «notre» Nati, elle se qualifiera pour les huitièmes en qualité de meilleur 3e, derrière l'Allemagne et la Hongrie, mais verra son parcours s'arrêter là.»


 

Journaliste TV

Alain Rohrbach

Le vainqueur : l'Allemagne (en finale contre l'Angleterre)

La belle surprise : aucune, les favoris seront au rendez-vous dès les quarts

Le parcours de la Nati : huitièmes

Le meilleur buteur : Kai Havertz (Allemagne)

«Je m'attends à un tournoi sans grande surprise. Les favoris et outsiders seront au rendez-vous des quarts de finale. L'Allemagne chez elle sera ultra motivée. L'Angleterre, la France sont les autres favoris à mes yeux. Le Portugal, l'Espagne sont également des prétendants sérieux. Je place l'Italie et les Pays-Bas un cran en-dessous. Quant à la Suisse, elle devrait pouvoir se qualifier pour les huitièmes, mais aller plus loin sera compliqué.»


 

Journaliste TV

Stéphane Amoruso

Le vainqueur : l'Angleterre (en finale contre l'Allemagne)

La belle surprise : la République tchèque

Le parcours de la Nati : quarts

Le meilleur buteur : Jude Bellingham (Angleterre)

«Après être passée tout près du titre en 2021 contre l'Italie (défaite aux tirs au but), l'Angleterre voudra prouver que son accession à la finale n'était pas un coup de chance. Avec des joueurs issus du meilleur championnat au monde (la Premier League) et des superstars comme Jude Bellingham (Real Madrid) et Harry Kane (Bayern Munich) au sommet de leur forme, les Three Lions sont armés comme jamais pour ramener la Coupe à la maison.

Devant son publique, l'Allemagne n'aura pas d'autre choix que de performer. Et même si les dernières sorties n'ont pas toujours été des plus convaincantes, la Mannschaft possède des individualités (Wirtz, Sané, Havertz, etc.) capables de faire basculer une rencontre à n'importe quel moment. En plus, les retours (en forme) de Manuel Neuer et (en sélection) de Toni Kroos apporteront un tout autre rayonnement à la formation de Julian Nagelsmann.

La belle surprise de cet Euro sera la République tchèque. Emmenée par les joueurs de Leverkusen Patrik Schick, Adam Hlozek et Matej Kovar sur un nuage après leur saison exceptionnelle, composée de joueurs établis tant en Angleterre (Tomas Soucek) qu'en Italie (Antonin Barak), et agrémentée des meilleures individualités du championnat national, la «Národní tým» en surprendra plus d'un.

Enfin, la Suisse répondra présente dans cet Euro. Elle sortira de son groupe, derrière l'Allemagne. Elle passera ensuite les 8e de finale avant de s'incliner en quarts, peut-être en prolongations ou aux tirs au but. La Nati se fera l'auteure d'un tournoi correcte, sans plus.»