«Laisser la politique aux autres» Le gardien de l’Espagne fait la morale à Kylian Mbappé

AFP

17.6.2024 - 13:30

Interrogé sur la prise de position de Kylian Mbappé «contre les extrêmes» dimanche, le gardien espagnol Unai Simon a estimé lundi que les joueurs «devraient laisser la politique aux autres».

Le gardien espagnol Unai Simon estime que les footballeurs n'ont pas à s'occuper de politique
Le gardien espagnol Unai Simon estime que les footballeurs n'ont pas à s'occuper de politique
KEYSTONE

17.6.2024 - 13:30

«Kylian est un joueur qui a beaucoup d'influence dans le monde et dans la société. Les joueurs en général, nous avons beaucoup d'influence. Mais c'est un sujet politique, et je crois que nous avons la tendance à parler de certains sujets dont je ne sais pas si on devrait parler» a déclaré le gardien de l'Athletic Bilbao en conférence de presse au camp de base de l'Espagne pour l'Euro 2024.

«Moi je suis un joueur de football, et je pense que c'est la seule chose dont je devrais parler et laisser les sujets politiques aux autres», a-t-il ajouté en réponse à une question sur la prise de position de Kylian Mbappé dimanche à propos des élections législatives anticipées en France.

Le capitaine des Bleus a appelé «les jeunes à aller voter» car «les extrêmes sont aux portes du pouvoir», estimant que la jeune génération avait «l'opportunité de choisir l'avenir de notre pays». Il a défendu son coéquipier Marcus Thuram qui «n'a pas été trop loin» en expliquant samedi qu'il fallait «se battre pour que le RN ne passe pas», en assurant se «ranger» de son côté.

«Je suis contre les idées qui divisent. (...) J'espère qu'on sera encore fier de porter ce maillot le 7 juillet», a ajouté Mbappé. Cette prise de position, largement commentée dans les médias français, fait aussi parler en Espagne. Le journal AS titrait ainsi lundi matin «Mbappé contre l'extrême droite», avant l'entrée en lice des Bleus contre l'Autriche (21h).

AFP