Ligue des Nations


Accusé à tort, Ramos botte en touche

Chris Geiger

18.10.2018

En bon défenseur, Sergio Ramos a botté en touche les accusations qui planaient au-dessus de sa tête. En postant une vidéo sur son compte Twitter, le capitaine de l'Espagne a prouvé qu'il n'avait pas marché sur Raheem Sterling lundi soir. Et en bon Madrilène, Ramos se voit ainsi... blanchi!

Sergio Ramos a botté en touche les accusations qui planaient en-dessus de sa tête.
Sergio Ramos a botté en touche les accusations qui planaient en-dessus de sa tête.
Keystone

La presse en faisait ses choux gras mardi matin, il n'en est finalement rien. Pointé du doigt suite à certaines images le montrant à priori marcher délibérément sur Raheem Sterling lors de la rencontre de Ligue des Nations opposant l'Espagne à l'Angleterre lundi soir à Séville (2-3), Sergio Ramos a prouvé - via une vidéo postée sur son compte Twitter - qu'il n'avait absolument pas touché l'attaquant de Manchester City.

Pour accompagner son post, le défenseur du Real Madrid s'est contenté d'un simple "Rien à ajouter". Et cette fois-ci, il faut effectivement avouer que les images filmées sous un autre angle dédouanent le capitaine de la Roja. 

Un mea culpa était ainsi nécessaire. Mais avec son attitude et sa réputation, Sergio Ramos doit néanmoins accepter de tels soupçons...

Retour à la page d'accueilRetour au sport