Huis clos partiel pour l'Union Berlin

ATS

29.10.2021 - 14:21

ATS

29.10.2021 - 14:21

L'UEFA a ordonné vendredi au club allemand de l'Union Berlin de fermer deux secteurs de son stade pour son prochain match à domicile en Conference League après les incidents antisémites survenus lors de la réception du club israélien du Maccabi Haifa.

L'UEFA a ordonné à l'Union Berlin de fermer deux secteurs de son stade.
KEYSTONE

Des supporters de Haifa avaient affirmé avoir été insultés et menacés par certains fans de l'Union pendant le match disputé le 30 septembre dernier, la commission de discipline de l'UEFA évoquant quant à elle dans un communiqué un «comportement raciste».

L'Union avait remporté 3-0 la rencontre organisée dans le stade olympique de Berlin, construit pendant la période nazie notamment pour accueillir les Jeux olympiques de 1936.

Le président de l'Union Dirk Zingler avait présenté ses excuses après le match, parlant de comportements «honteux et intolérables». Un supporter identifié a déjà été banni à vie par l'Union Berlin et signalé à la police, qui a ouvert une enquête. Le club berlinois a également demandé à la fédération allemande qu'il soit exclu de tous les stades du pays.



En vertu de la sanction prononcée par l'UEFA, deux secteurs du stade devront être vides mardi lors de la réception du Feyenoord Rotterdam. Une banderole «#NoToRacism» ("Non au racisme") sera déployée à ces endroits.

ATS