Après la pire rupture, voici la pire boulette pour Servette

Chris Geiger

19.4.2021

Chris Geiger

19.4.2021

Jérémy Frick a activement participé à l'humiliation concédée dimanche par Servette à Bâle (5-0) lors de la 29e journée de Super League. Le portier grenat porte ainsi l'entière responsabilité sur la troisième réussite rhénane.

Bâle – Servette 5-0

Bâle – Servette 5-0

Raiffeisen Super League, 29ème journée, Saison 20/21

18.04.2021

Le Servette FC de Jérémy Frick a vécu un dimanche après-midi cauchemardesque au Parc Saint-Jacques face au FC Bâle (défaite 5-0) à l'occasion de la 29e journée de Super League. 

Les Grenat ont ainsi vécu le pire début de match d'un club de Super League après s'être retrouvé mené 3-0 en moins de 9 minutes de jeu. Un record peu envieux qui appartenait jusqu'alors à Grasshopper, qui avait encaissé trois buts en moins de 10 minutes contre Lucerne en mai 2014.



Hélas pour lui, le gardien genevois a d'ailleurs activement participé à cette marque historique en offrant littéralement la troisième réussite au club rhénan.

De manière assez incompréhensible, l'ancien dernier rempart du FC Bienne a d'abord essayé de contrôler une ouverture trop longue de Valentin Stocker à destination de Ricky van Wolfswinkel. Le portier a ensuite tenté de prendre le ballon avec ses mains... mais s'est vu être devancé par l'attaquant néerlandais. A l'affût, ce dernier n'a finalement plus eu qu'à pousser le cuir au fond des filets déserts.

Cette bourde est intervenue une semaine après la contre-attaque servettienne complètement vendangée par Koro Koné sur la pelouse du Letzigrund contre le FC Zurich (succès 1-2). Gageons que les hommes d'Alain Geiger auront à coeur de se distinguer grâce à leur jouerie jeudi lors du derby du Rhône.