CC et la VAR : "Les Romands sont toujours désavantagés et cela restera ainsi"

blue Sports

21.10.2021

blue Sports

21.10.2021

En marge du derby du Rhône de dimanche à la Praille, Christian Constantin s'est exprimé sur l'arbitrage suisse, plus que jamais décrié après la rencontre St-Gall - Servette du week-end dernier. Pour le président du FC Sion, le problème majeur vient de l'utilisation de la VAR.

CC porte un regard critique sur l'utilisation de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) en Suisse.
KEYSTONE

S'il est certain qu'ils ne chercheront pas à partager l'enjeu dimanche, Sion et Servette partagent pourtant un sentiment commun : celui de s'être fait voler, en raison de décisions arbitrales litigieuses, lors de leurs déplacements à Saint-Gall, qui se sont respectivement soldés sur un nul (1-1) et une défaite (2-1).



«Servette a vécu à Saint-Gall ce que l’on avait précédemment vécu là-bas, reconnaît «CC». J’ai encore la lettre de la Ligue qui s’excuse platement, mais cela ne nous rend aucun point. La vérité, c’est que les Romands sont toujours désavantagés. Tant que l’on ne sera pas plus nombreux, cela restera ainsi. Un arbitre ne siffle pas la même chose le FC Bâle ou un club romand», a-t-il expliqué, non sans amertume, à nos confrères du «Matin».

«Pour rappel, le corps arbitral ainsi que la VAR avaient refusé le 21 août dernier de donner, à l'attaquant sédunois Filip Stojilković, un penalty pourtant évident après une intervention coupable du Saint-Gallois Nicolas Lüchinger (50e).»



CC : "Il faut siffler, point barre"

Ce que le président valaisan regrette tout particulièrement, c'est l'utilisation de la VAR par les arbitres. Si les images sont claires, les arbitres ne devraient pas avoir peur de revenir sur leurs décisions.

«On ne doit pas regarder la VAR comme on regarde le Téléjournal, avachi dans son canapé. Cela demande un minimum de concentration et de courage. Quand la preuve existe par l’image, il faut siffler, point barre», a-t-il déclaré dans les colonnes du Matin.

Pour se consoler, Servette et Sion pourront compter dimanche sur l'un des meilleurs arbitre de la ligue, en la personne de M. Sandro Schärer.