Ligue des Champions

Défaite interdite pour le PSG - un duel Derdiyok - Embolo

ATS

23.10.2018

Dans une poule très disputée, le PSG de Neymar doit absolument s'imposer mercredi lors de la 3e journée de Ligue des champions contre Naples pour ne pas se laisser décrocher. Un autre choc mettra aux prises le FC Barcelone, sans Lionel Messi blessé, et l'Inter Milan.

Edinson Cavani espère bien retrouver des couleurs devant la cage du Napoli.
Edinson Cavani espère bien retrouver des couleurs devant la cage du Napoli.
Keystone

Hormis la méforme de l'avant-centre Edinson Cavani, tout va bien au PSG depuis quelques semaines. Kylian Mbappé et Neymar sont irrésistibles, et l'entraîneur Thomas Tuchel et ses joueurs affichent une complicité réjouissante.

Mais comme chaque saison, c'est la Ligue des champions qui servira de baromètre au club de la capitale. Et en la matière, Paris doit se sortir d'un groupe C particulièrement serré.

Faux-pas interdit

A ce stade, c'est Naples qui occupe la tête avec quatre points, soit un de plus que Liverpool et le PSG. Les Parisiens peuvent donc reprendre leur destin en main en cas de succès. Un faux-pas les placerait en revanche dans une situation très délicate, alors que le match retour contre Liverpool le 28 novembre s'annonce très chaud après la défaite à l'aller (3-2) sur la pelouse du club anglais.

Les Reds, battus à Naples lors de la 2e journée, veulent rebondir en recevant l'Etoile Rouge Belgrade. Xherdan Shaqiri espère jouer un rôle dans cette rencontre du côté anglais.

Dans les autres rencontres, on verra comment le FC Barcelone évolue sans sa star Lionel Messi, absent trois semaines en raison d'une fracture du bras. Le Barça a un joli duel à négocier face à l'Inter Milan, vainqueur dimanche de l'AC Milan à San Siro (1-0), pour prendre seul les commandes de la poule B.

Autre match à suivre, un savoureux choc entre Dortmund et l'Atlético Madrid d'Antoine Griezmann dans la poule A. Le Borussia de Lucien Favre, qui domine le championnat allemand, a démarré très fort la saison. En face, "Grizou" a besoin de se distinguer pour tenter de ravir le Ballon d'Or au favori croate Luka Modric (Real Madrid) ou à son coéquipier en équipe de France Kylian Mbappé (PSG).

Potentiel derby suisse

Dans ce groupe, Diego Benaglio pourrait effectuer son retour dans la cage de l'AS Monaco. L'équipe désormais dirigée par Thierry Henry jouera à Bruges dans un duel entre deux clubs qui ont perdu leurs deux premiers matches.

A signaler aussi un potentiel derby suisse dans le groupe D à Istanbul, où Galatasaray recevra Schalke 04. Eren Derdiyok côté turc et Breel Embolo chez les visiteurs espèrent avoir l'occasion de s'illustrer.

Retour à la page d'accueilRetour au sport