Dénouement fou: entre polémique et bonne blague belge !

Bugnon Michaël

12.3.2018

Le système du championnat de Belgique est certainement le plus improbable d'Europe. De quoi nous offrir déjà, au mois de mars, un premier dénouement complètement dingue !

Les techniciens ont sué avant le début de la partie...
Twitter/mikenotermans

11 mars 2018, le premier relégué du championnat de Belgique est déjà connu. Ça vous paraît bizarre ? Nous aussi, mais c'est le système du championnat qui veut ça.

Bien que ce soit étrange, la première partie de la Jupiler Pro League est donc d'ores et déjà terminée. Et du coup, elle nous a offert un fantastique dénouement ce week-end. Fantastique, sauf pour le club de Malines...

Double match à enjeu

Avant le coup d’envoi, avec le même nombre de points (24) et de victoires (5) qu'Eupen, les Malinois étaient pourtant juste devant uniquement grâce à une meilleure différence de but (-20 contre -21).

Malines recevait Waasland-Beveren tandis qu'Eupen accueillait Mouscron. Les premiers cités pensaient avoir fait le job en s'imposant 2-0. Pour qu'Eupen ne termine pas dernier, il fallait donc remporter la mise au minimum sur le score de 4 à 0. Pas simple lorsqu'on sait que le score était de 0-0 à 20 minutes de la fin du match...

Pas simple mais pas impossible. Le Japonais Toyokawa est entré en jeu, a marqué par trois fois et a délivré une passe décisive à Garcia: score final 4 à 0 !

Une alliance wallonne ?

Un résultat qui énerve au plus haut point les Flamands de Malines. "D'après les échos que j'ai entendus du match, Mouscron n’a pas respecté la Jupiler Pro League." a tout d'abord estimé le buteur français Nicolas Verdier.

Le président malinois va encore plus loin: "J'ai mes doutes concernant la manière avec laquelle Eupen a gagné le match 4-0. Eupen marque trois buts en six minutes et j'ai vu les images, ils ont marqué de drôles de buts..." a déclaré Johan Timmermans à la RTBF après la victoire pour beurre de son équipe.

Mouscron et Eupen sont deux équipes wallonnes alors que Malines est de la région flamande. Simple affirmation...

Panique avant le match

Un week-end fou en Belgique ne peut pas se dérouler sans une bonne blague belge. Désigné pour se dérouler sous assistance vidéo, ce match clé a failli en être privé.

Quelques heures avant le coup d'envoi, les techniciens chargés d'installer l'assistance vidéo remarquent qu'ils ont emporté les mauvais câbles. De quoi faire parler sur les réseaux sociaux...

Retour à la page d'accueil