Ludovic Magnin : "Il fait comment ? Il se coupe les pieds ?"

Nicolas Larchevêque

30.9.2021

Nicolas Larchevêque

30.9.2021

Wolfsbourg a concédé le nul contre Séville (1-1) mercredi en Ligue des champions après un penalty litigieux. Une scène qui a provoqué l'incompréhension chez les consultants de blue Sports.

Ludovic Magnin :

Ludovic Magnin : "Il fait comment ? Il se coupe les pieds ?"

Sur le plateau de blue Sport, nos consultants Ludovic Magnin et Gelson Fernandes sont revenus sur le penalty litigieux accordé à Séville contre Wolfsbourg mercredi en Ligue des champions. Une décision qui a suscité l'incompréhension.

30.09.2021

Wolfsbourg a été contraint au nul mercredi contre Séville (1-1) lors de la 2ème journée de la Ligue des champions. L'international suisse Renato Steffen s'est notamment illustré en ouvrant le score à la 48e minute. Mais cette égalité a un goût amer pour l'Argovien de 29 ans et ses coéquipiers.

A la 85e minute, l'arbitre de la rencontre, Georgi Kabakov, a en effet accordé un penalty plus que généreux aux Espagnols suite à l'intervention de la VAR. L'action en cause ? Le milieu de terrain des Loups Josuha Guilavogui a involontairement «essayé» ses crampons sur la jambe Erik Lamela après un dégagement. Résultat : un deuxième carton jaune pour le Français de 31 ans, synonyme d'expulsion, et surtout un penalty pour Séville, transformé par Ivan Rakitić (87e).

«Ce n'est pas sévère, ce n'est tout simplement pas penalty»

Cette décision n'a pas manqué de susciter l'incompréhension tant dans le rangs de Wolfsbourg qu'auprès de nos consultants, présents mercredi sur le plateau de blue Sports. «Le penalty est très très sévère pour Wolfsbourg», a estimé Gelson Fernandes.

«Pour moi, ce n'est pas sévère, ce n'est tout simplement pas penalty. Il faut être sincère», a pour sa part pesté Ludovic Magnin. Avant d'ajouter : «Le joueur de Wolsbourg touche le ballon en premier et celui de Séville arrive en retard. Il fait comment Guilavogui ? Il se coupe les pieds pour éviter le contact ?»



«Mais bon, ils vont encore nous trouver une explication pour le penalty. Je l'ai déjà entendue mille fois. Même celui qui n'a joué que dix minutes au foot dans sa vie comprend qu'il n'y a pas faute. Point final», a conclu le Vaudois.

Même son de cloche pour Marco Streller, consultant chez nos collègues alémaniques. «Cela me fait presque exploser la tête. Comment pouvez-vous donner un penalty ici ?», s'est indigné l'ancien attaquant de l'équipe de Suisse.

Si le débat autour de cette scène litigieuse risque de faire rage pendant un certain temps, la VAR, elle, n'est pas prête de redorer son blason...

Wolfsbourg - Séville 1-1

Wolfsbourg - Séville 1-1

Ligue des champions / 2e journée / Groupe G

29.09.2021