FC Sion

Jacobacci: "Absolument pas vrai ! Je ne sais pas d'où il sort ça"

Barman Nicolas

24.9.2018

Invité dans le talk « Heimspiel » de Teleclub, Jacobacci est revenu hier soir pour la première fois sur sa mise à l’écart du club sédunois et sur les critiques adressées par son ex-président et le fait passer pour un menteur.

Jacobacci est revenu hier soisur sa mise à l’écart du club sédunois.
Keystone - Teleclub

"Je me fie aux faits. Et les faits sont qu’aucunes de ces situations ne sont véridiques", explique Jacobacci dans le talk-show.

Pour rappel, lors d'une interview donnée au "Blick", Christian Constantin était revenu sur le pourquoi du licenciement de Maurizio Jacobacci en pointant du doigt ses choix tactiques mais aussi ses choix d’activités hors du terrain. "À Crans, je n’ai pas aimé. Il voulait faire du paintball, aller se tirer dessus! Le soir il voulait aller bouffer la fondue… on était perdu", avait alors déclaré CC.

Des déclarations incorrectes pour Jacobacci. "On a joué au mini-golf et mangé des macaronis et de la salade. Vous pouvez voir que certaines choses sont complètement déconnectées de la réalité."

"Sion était bien préparé" dixit Jacobacci

L'entraîneur admet quand même que jouer au paintball était l'une de ses premières idées pour changer les idées du groupe lors du camp d'entraînement. Mais il avait aussi d'autres idées en tête : "Randonnée, escalade ou golf. J'ai fini par choisir le mini-golf. Nous voulions renforcer l'esprit d'équipe", explique-t-il avant de revenir sur le timing des entraînements qui avait aussi été critiqué par CC.

"L'équipe était prête pour le match de Coupe", précise Jacobacci. "J'ai déjà été accusé de trop entraîner. Avant le match de Lausanne, nous avions six entraînements et nous étions très bien préparés", se justifie-t-il.

Vidéos détruites?

Sur la question des analyses vidéos préparées par le club et non utilisées, Jacobacci est formel: "Absolument pas vrai! Je ne sais pas d'où il sort ça."

Son avenir

Et maintenant, quel est l’avenir de Jacobacci? L'entraîneur peut-il oublier ces derniers jours turbulents et rebondir dans une nouvelle équipe? Selon les rumeurs, le FC Aarau, qui occupe la dernière place du classement de Challenge League, se serait intéressé à lui. Jacobacci conteste et a d’autres priorités en tête: "Je n'ai jamais été contacté et je ne sais pas d'où viennent ces rumeurs", dit Jacobacci. "En ce moment, je dois régler la situation avec Sion parce qu'il y a vraiment quelque chose à régler. Surtout la façon dont j'ai été traité dans les médias, ce n'était pas sympa", conclut alors Jacobacci qui était sous contrat avec le FC Sion jusqu'au 30 juin 2019.

Vidéos / Talk "Heimspiel" de Teleclub - En allemand

Retour à la page d'accueil