LaLiga

Lopetegui déjà sur la sellette? Les dirigeants du Real y penseraient...

Chris Geiger

8.10.2018

En crise, le Real Madrid pourrait déjà se séparer de son entraîneur, Julen Lopetegui. L'ancien sélectionneur de l'Espagne ne fait plus l'unanimité du côté de Madrid.

Julen Lopetegui serait déjà sur un siège éjectable au Real Madrid.
Julen Lopetegui serait déjà sur un siège éjectable au Real Madrid.
Keystone

Arrivé au Real Madrid dans les circonstances difficiles que l'on connaît en juin dernier, Julen Lopetegui pourrait déjà devoir quitter la Maison blanche. C'est ce qu'annonce "L'Equipe" dans son édition du jour.

Selon le quotidien sportif français, certains dirigeants madrilènes souhaiteraient déjà le départ de l'ancien sélectionneur de l'Espagne. Le triple champion d'Europe en titre est actuellement en crise, lui qui ne marque plus depuis quatre rencontres. Il faut d'ailleurs remonter à... 1985 pour trouver pareille disette du côté du Real!

Pérez dans les vestiaires

Si en championnat les Merengues restent donc sur trois matches sans victoire (défaites contre Séville et Alaves, nul contre l'Atletico), les hommes de Lopetegui ont également connu la défaite en Ligue des champions la semaine dernière (à Moscou contre le CSKA). De quoi rendre furieux le président madrilène, Florentino Pérez. Ce dernier serait, en effet, descendu dans le vestiaire samedi après le revers contre Alaves. 

La pause internationale semble ainsi arriver à point nommé pour Julen Lopetegui, qui ne semble plus avoir droit à l'erreur. Et il le sait. "Je connais très bien la vie des entraîneurs mais ce n'est pas une chose qui est de mon ressort. C'est un moment très dur et, bien entendu, je suis le premier responsable. Mais je reste persuadé que les buts et les victoires vont revenir très vite."

Outre les résultats plus que décevants, certaines décisions prises lui sont également reprochées par les dirigeants du Real. A commencer par l'alternance dans les buts entre Keylor Navas et la recrue phare de l'été, Thibaut Courtois, acheté 35 M€ à Chelsea.

«Virer Lopetegui serait une folie.»

Autre choix contesté, la mise à l'écart - temporaire - en début de saison du Brésilien Vinicius. Ce dernier, qui a été recruté à Flamengo pour la somme de 45 M€, a été envoyé en équipe réserve lors des premières rencontres de l'exercice.

Finalement, la Supercoupe d'Europe perdue en août face à l'Atletico Madrid (4-2 ap) avait été mal perçue par les dirigeants du Real. Dans ce marasme, Julen Lopetegui peut tout de même compter sur un soutien de poids en la personne du capitaine madrilène, Sergio Ramos. "Virer Lopetegui serait une folie." Affaire à suivre donc.

Retour à la page d'accueil